Asthme aigu aux Urgences : prednisone ou dexaméthasone ?

À côté des nébulisations de bronchodilatateurs, la prise en charge de l’asthme aigu aux Urgences comporte bien évidemment l’administration d’une corticothérapie systémique (orale ou intraveineuse) poursuivie pendant plusieurs jours. Il est donc habituel de prescrire à ces patients adultes de la prednisone ou de la prednisolone durant au moins 5 jours. Mais ne pourrait-on pas faire un peu plus court ?

Une équipe américaine a eu l’idée de construire une étude prospective pour évaluer s’il était possible de simplifier cette corticothérapie orale administrée aux Urgences dans l’asthme aigu. Ainsi, 58 patients adultes ont été randomisés entre un bras prednisone 40 mg et un bras dexaméthasone 16 mg. Une fois stabilisés, les patients ne nécessitant pas d’hospitalisation pouvaient regagner leur domicile. Dans le bras prednisone, tous les patients recevaient cette corticothérapie orale pendant 5 jours tandis que ceux du bras dexaméthasone ne prenaient que 2 jours de traitement. Même si l’étude est encore en cours, les premiers résultats, certes encore succincts, ont été présentés. Ainsi, des questionnaires de suivi envoyés aux patients à J5, J10 et J30 ont permis de montrer que, si le taux de nouvelle consultation était plus élevé à J5 dans le bras dexaméthasone, il n’en était pas de même à J10 et J30 (19 % dans le bras dexaméthasone vs. 33 % dans le bras prednisone ; p = 0,46). L’adhérence au traitement a été comparable dans les deux groupes. S’il est encore un peu tôt pour changer nos pratiques, on attend tout de même avec impatience les résultats finaux de cette étude pour savoir si le choix de la dexaméthasone prescrite pour une très courte durée (2 jours) est aussi efficace qu’un traitement « classique » par prednisone pendant 5 jours dans l’asthme aigu

 

 


François-Xavier Blanc d’après la communication de A. Aboeed (Paterson, États-Unis), et al. : Publication A1360 : Dexamethasone versus prednisone in the treatment of acute asthma in adults : can an easier regimen provide the same results ?
Session A34 : Clinical asthma II.

 

 


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2014