Consulter plus tard ne réduit pas le nombre de rendez-vous non honorés par les asthmatiques sévères !

 

Les médecins du centre d’Asthme Sévère d’un hôpital universitaire britannique ont fait l’amer constat que 20 % des rendez-vous de consultation n’étaient pas honorés, soit le plus fort taux de l’hôpital.

Pensant s’adapter aux particularités de la population d’asthmatiques sévères adultes, majoritairement des femmes d’âge inférieur à 65 ans, ils ont proposé des plages de consultation plus tardives, entre 17 et 19 h 15. Au cours des 17 mois étudiés, le taux de rendez-vous non honorés était de 19,8 % sur les plages « du soir » et de 23,7 % sur les plages « de l’après-midi » (p = 0,42). Les caractéristiques des patients ratant des rendez-vous n’étaient pas différentes en fonction de l’heure de consultation.

Un travail est en cours pour comprendre les raisons, probablement multifactorielles, des difficultés de suivi chez les asthmatiques pourtant sévères.


Camille Taillé, hôpital Bichat, Paris

D’après  le poster présenté par MJ Brady, Non attendance at the difficult asthma clinic. Is timing the issue ? Am J Respir Crit Care Med. 2017; 195 : A2986 – Session B23


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2017