Faut-il réellement prendre en charge les exacerbations de mucoviscidose à domicile ?

ers2013

Depuis plusieurs années, les cures intraveineuses d’antibiotiques des patients atteints de mucoviscidose et en exacerbation infectieuse sont effectuées à domicile, en partie pour préserver leur qualité de vie. Mais qu’en pensent les patients ?

Dans le cadre d’une étude prospective observationnelle, Sequeiros I et al. ont analysé la qualité de vie de 58 patients adultes atteints de mucoviscidose au cours des 181 exacerbations traitées à domicile ou en hospitalisation.

A la mise en route du traitement, le score de qualité de vie CFQ-R était meilleur chez les patients pris en charge à domicile (711,8±20,5 vs 595,4±35,8, p=0,003), tandis que le VEMS et la CVF étaient comparables.

En revanche, au 14ème jour de traitement, non seulement le VEMS et la CVF étaient significativement meilleurs chez les patients hospitalisés, mais leur score de qualité de vie avait également bénéficié d’une amélioration plus importante (140,9±16,8 vs 49,8±17,5, p=0,001). Ainsi, après 2 semaines de prise en charge hospitalière, la qualité de vie de ces patients étaient identiques à ceux traités en ambulatoire (747,1±33,4 vs 742,4±21,5).


Sandra DURY, Service des Maladies Respiratoires, CHU de REIMS
Liens d’intérêt avec la brève : aucun


Présentation :I. Sequeiros et al. Home versus hospital treatment of acute cystic fibrosis pulmonary exacerbations ‒ Is quality of life really better at home ? (Session 367 ; P3611)

<<< Retour au sommaire


© iSPLF septembre 2013 – En direct de l’ERS 2013