Compte rendu d’activité 2015


Compte rendu activité 2014

Groupe de travail AJPO2 : un bureau renouvelé avec de grands projets pour la
formation
LUCILE SESÉ, PRÉSIDENTE
Éloi Prud’Homme, secrétaire général
Marie Bellefleur, trésorière
Benjamin Coiffard, Maxime Patout – vice-président

Lors du Congrès de pneumologie  de langue française (CPLF) 2015, l’AJPO2 : Association des jeunes pneumo-logues, groupe de travail de la SPLF, a renouvelé l’équipe qui l’animait. Lucile Sesé, interne à Paris, a succédé à Benja-min Coiffard à la présidence. Le poste de secrétaire général est désormais occupé par Éloi Prud’homme interne à Marseille, alors que Marie Bellefleur interne à Rouen a désormais en charge la trésorerie. Les deux anciens présidents, Benjamin Coiffard (interne à Marseille) et Maxime Patout (ancien interne à Rouen) occupent désormais les postes de vice-présidents respective-ment en charge de la communication et de la recherche. L’animation locale de l’AJPO2 a été confiée à un référent pour chacune des villes. Ces derniers assurent le relais du bureau national, mais animent également les actions locales de notre association.
Lors de ce CPLF, s’est également tenue la 7e édition de la Conférence nationale des jeunes pneumologues. Avec le soutien de la SPLF, elle a réuni plus de soixante-dix internes autour d’enseignements délivrés par les professeurs Claire Andrejak, Christian Straus, Alexis Cortot et par le docteur Hervé Dutau. Son succès souligne l’intérêt des internes pour cet événement qui apprécient, année après année, la qualité des interventions des experts invités.
Cette année, l’AJPO2, par le biais de l’Association des jeunes praticiens et internes pour la recherche dans le domaine respiratoire (AJIRR) a coordonné, avec le soutien du groupe Fonction de la SPLF et du Collège des enseignants de pneumologie (CEP), une enquête nationale sur le par-cours et les connaissances des internes de pneumologie en physiologie respiratoire. Ces résultats ont été rapportés au cours de ce CPLF. Ce travail a souligné les possibilités d’amélioration de la formation des internes et fourni des informations importantes dans le cadre de la prochaine réforme de l’internat. Nous souhaitons, au cours des années à venir, entretenir cette dynamique de recherche.
Alors que le nombre d’internes choisissant la pneumologie a considérablement augmenté sur l’ensemble du territoire, l’AJPO2 continue son travail d’aide à l’orientation en publiant et mettant à jour le Guide des villes d’internat de pneumologie depuis maintenant 2 ans. Il a été téléchargé plus de 1 500 fois cette année.
Enfin, dans le cadre de la réforme du troisième cycle actuellement en discussion, l’AJPO2 travaille étroitement avec la SPLF et le CEP pour soutenir une formation de qualité pour les prochaines générations.
Ainsi, au sein de la SPLF, en coordination avec ses aînés, l’AJPO2 continue d’animer la vie collective des jeunes pneumologues à travers ses actions désormais bien ancrées : la Pneumobox, la Conférence nationale des jeunes pneumologues, le Guide des villes, le reporting pour les groupes de travail de la SPLF mais aussi en développant de nouveaux projets.


Compte rendu d’activité GT AJPO 2 2011

Le GT AJPO2 a 2 ans et nous espérons que le travail des membres du bureau national de l’association des jeunes pneumologues (AJPO2) a permis de remplir ses objectifs initiaux et de jeter des bases solides pour la construction de nouveaux projets.
La mission du GT AJPO2 est d’améliorer la formation initiale des pneumologues au travers d’un partenariat étroit avec le CEP et la SPLF, de favoriser l’accès à la littérature scientifique et d’interagir avec toutes les composantes de la spécialité notamment en collaborant avec les autres GT.

Nous comptions en 2011 181 adhérents.

Le développement d’un réseau national d’internes en pneumologie a été poursuivi et consolidé. Trois délégations AJPO2 régionales ont été créées durant l’année : les délégations Grand-Ouest, Grand-Est et Sud-Est. S’ajoutant aux délégations régionales existantes (Ile de France, Lille, Rhône-Alpes-Auvergne), le réseau de l’AJPO2 couvre désormais la quasi-totalité du territoire et touche tous les internes. Ces délégations régionales dynamisent la formation à l’échelle locale et permettent la diffusion rapide de nos projets nationaux ou d’informations importantes.

Trois projets d’envergure nationale ont été menés comme chaque année depuis 2009 : la Pneumobox, le financement du Congrès de Pneumologie de Langue Française (CPLF) pour tous les internes et la quatrième Conférence Nationale des Jeunes Pneumologues (CNJP)

La Pneumobox a séduit 143 jeunes pneumologues en 2011. Elle permet à tous les internes de moins de 35 ans de s’abonner à la Revue des Maladies Respiratoires, à Pneumologie Clinique et à Info Respiration et d’accéder online aux revues de l’European Respiratory Society (ERS) et ceci pour la somme de 40 euros. L’adhésion à la Société de Pneumologie de Langue Française et à l’ERS est comprise dans l’offre.

L’AJPO2 s’engage à financer l’inscription, l’hébergement et une partie des frais de déplacement des internes au CPLF. Lors de l’édition 2012, 70 internes ont ainsi profité du remboursement des frais engagés.

La quatrième CNJP a pris place le vendredi 27 janvier à la Cité Internationale à Lyon, en marge du CPLF. Organisée sous l’égide du CEP et grâce au concours de la SPLF, 75 internes ont bénéficiés des cours dispensés par 5 experts (Jean-François Mornex, Vincent Cottin, Marjolaine Georges, Marc Stern, Elisabeth Quoix) et de quatre cas cliniques interactifs animés par des internes ou des chefs de clinique.

Une nouvelle initiative a vu le jour en 2011 sous l’impulsion du Groupe d’Oncologie de Langue Français (GOLF) qui a proposé une tribune à 3 jeunes pneumologues lors des cours du GOLF qui ont eu lieu à Marseille du 13 au 16 septembre 2011. Cette session sera reconduite cette année et nous espérons que cette très belle idée se poursuivra à l’avenir.

L’année 2012 verra la mise en ligne du site internet AJPO2 entièrement rénové (avril), qui donnera lieu à de nombreuses collaborations avec nos ainés pour enrichir les contenus. Toujours en étroite collaboration avec le CEP, de petits livrets/plaquettes seront édités pour attirer les jeunes médecins vers notre spécialité.