HEGP – Paris (75) recherche d’un pneumologue assistant (H/F)

En raison d’un départ en disponibilité d’un PHC du service, le service de pneumologie de l’Hôpital Européen Georges Pompidou se dote d’un nouveau poste d’assistant à partir de Mai 2019 et renouvelé pour l’année 2019-2020.

Le service se compose de 2 unités de 18 lits et d’un hôpital de jour.

  • – Une unité de soins intensifs de pneumologie permettant la surveillance continue des patients en insuffisance respiratoire aiguë, ou nécessitant une surveillance respiratoire post opératoire, avec possibilité de ventilation mécanique invasive (3 ventilateurs de réanimation) et non invasive (2 VNI et un Optiflow).
  • – Une salle d’hospitalisation conventionnelle dans laquelle, l’assistant exercera.

Le service propose un recrutement varié, englobant des pathologies de pneumologie générale (asthme, BPCO, pathologie pleurale, infections respiratoires), un centre de référence régional en pathologie thrombo-embolique (SOS EP grave), et un centre de compétence en maladies pulmonaires rares (pathologies interstitielles et HTAP post-embolique). Le service travaille en collaboration étroite avec les services de chirurgie thoracique et d’oncologie de l’hôpital, participant au bilan diagnostique et à la surveillance post opératoire des patients d’oncologie thoracique. Le service est également sollicité pour la prise en charge des hémoptysies de tout degré de gravité avec accès à un plateau de radiologie interventionnelle et de chirurgie d’hémostase.

L’équipe médicale se compose de 3 PU-PH (Prs G.Meyer, O.Sanchez et D. Israël Biet, consultante), d’un MCU-PH et d’un CCA en USIP, et de 2 CCA en salle d’hospitalisation. Chaque unité accueille 2 internes ainsi que des étudiants de DFASM1 de la faculté de médecine Paris Descartes.

Les attributions du nouvel assistant seront de participer au fonctionnement de l’unité d’hospitalisation conventionnelle et à l’encadrement des internes et étudiants, avec 9 lits d’hospitalisation à sa charge. Il aura également une demi-journée de consultation par semaine, et une vacation d’endoscopie bronchique peut également être proposée. Il participera également à la continuité des soins avec 1 à 2 week-end d’astreinte par mois, et environs 3 gardes par mois dans le service en unité de soins intensif, dont 1 dimanche sur 6.

Côté formation, le service propose 1 réunion multidisciplinaire hebdomadaire pour discuter des dossiers difficiles, une séance de bibliographie mensuelle ainsi qu’une conférence mensuelle par un invité expert.

La candidature est ouverte aux médecins titulaires d’une thèse de médecine et d’un diplôme d’état spécialisé en pneumologie.

Contacts

Si vous êtes intéressés, merci de faire parvenir vos candidatures :