L’ e-cigarette fait-elle tousser les asthmatiques ?

 

C’est une plainte fréquente des asthmatiques fumeurs tentant de se sevrer du tabac en vapotant mais aucune donnée dans la littérature ne suggère une mauvaise tolérance de l’e-cigarette dans cette population.

Pour en avoir le cœur net, une équipe de Québec a donc fait vapoter 10 sujets sains et 10 sujets asthmatiques pendant 60 minutes, au rythme de 3 bouffées par minute, soit sans liquide (placebo) soit avec un liquide sans nicotine et sans parfum (70 % de propylène glycol et 30 % de glycérol). Les symptômes (toux, dyspnée, sifflements, oppression….) étaient relevés 20, 40 et 60 minutes après la dernière inhalation. Une spirométrie et une mesure des oscillations forcées étaient faites à 60 minutes.

Les résultats sont sans appel : le vapotage n’induisait ni symptômes ni modification fonctionnelle respiratoire, que ce soit chez les sujets sains ou les asthmatiques. On peut s’interroger néanmoins sur l’intérêt d’avoir utilisé un liquide sans nicotine.

Par conséquent, l’e-cigarette (sans nicotine) n’augmente pas l’hyperréactivité bronchique de l’asthmatique.


Camille Taillé, hôpital Bichat, Paris

D’après la communication de M.E. Boulay. Acute effect of electronic cigarette use on lung function in healthy and asthmatics individuals. A2547
Session A77 Changes in the lung due to dietary and environmental exposure.


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2017