Un nouveau traitement inhalé pour la sarcoïdose ?

ers2010-2

Un essai ouvert de phase 2 semble démontrer le rôle immunorégulateur du vasoactive intestinal peptide dans la sarcoïdose. Premiers résultats…

La recherche sur les agents étiologiques de la sarcoïdose reste toujours d’actualité, afin de trouver une nouvelle voie d’action thérapeutique. De nombreux facteurs causaux sont évoqués : microbiens, environnementaux, susceptibilité génétique… La sarcoïdose est caractérisée par un granulome épithélioïde non caséeux, dans lequel le tumor necrosis factor (TNF) alpha est sécrété de façon excessive provoquant une progression de la maladie. Il est alors important de mentionner le rôle des Lymphocytes T régulateurs dans l’inflammation non infectieuse de la sarcoïdose et le rôle immunorégulateur du vasoactive intestinal peptide (VIP). Pour tester ce rôle, les alvéoles atteintes par la sarcoïdose ont été utilisées comme un prototype d’inflammation pulmonaire chronique auto-immune par une équipe allemande, qui vient de publier ses résultats 1. Il s’agit d’un essai ouvert de phase 2, qui a traité 20 patients présentant une sarcoïdose pulmonaire active pendant quatre semaines avec du VIP par voie inhalée avec une bonne tolérance clinique. Ce traitement aurait permis de réduire de façon significative le taux de TNF alpha produit par les cellules issues du lavage bronchoalvéolaire et d’augmenter aussi significativement par un biais détourné le nombre de lymphocytes T régulateurs.

Pour conclure, cette étude serait la première à démontrer le rôle immunorégulateur du VIP et émettrait l’hypothèse que le VIP par voie inhalée pourrait diminuer l’inflammation des poumons, et être un traitement innovant de la sarcoïdose pulmonaire dans les années futures.


Rédaction : Alice Picard , CHU, service de pneumologie, hôpital Haut-Lévêque, Bordeaux. ERS 2010 — Session 160 : Frontiers in sarcoidosis research, par J. Muller-Quernheim (Freiburg, Germany), J. Grutters (Nieuwegein, The Netherlands) ; n° 1658 : New concepts of sarcoidosis therapy, par A. Prasse (Freiburg, Germany).
L’auteur déclare ne pas avoir de conflit d’intérêt relatif à l’exposé présenté, septembre 2010.

Source : European Respiratory Society, Congrès annuel, Barcelone, Espagne 18-22 septembre 2010. Le contenu de ces comptes rendus a été réalisé sous la seule responsabilité de leurs auteurs garants de l’objectivité des données et de leur présentation.

 

<<< Retour au sommaire des Points forts de l’ERS

  1. Prasse A, et al. Inhaled Vasoactive Intestinal Peptide Exerts Immunoregulatory Effects in Sarcoidosis.
    Am J Respir Crit Care Med 2010 ; 182 : 540-8