Le rituximab pour traiter le syndrome des antisynthétases ?

ers2013

Le syndrome des antisynthétases associe une myosite et une pneumopathie interstitielle fibrosante qui fixe le pronostic de la maladie. Les auteurs rapportent une série de 8 patients en échec thérapeutique après les traitements classiques par corticoïdes ou immunosuppresseurs…

Sur les 8 patients rapportés ici, 8 étaient en échec de traitement corticoïdes, et 5 en échec de traitement par d’autres immunosuppresseurs. Un traitement par rituximab a permis d’obtenir à 6 mois une amélioration clinique, radiologique et fonctionnelle chez 6 des 8 patients traités.

Cette amélioration globale comprenait une amélioration de la CVF de 16%, de la DLCO de 19 % et du test de marche de 21%. Ces résultats prometteurs doivent faire envisager la réalisation d’un essai contrôlé.


François LEBARGY, service de pneumologie, REIMS
Liens d’intérêt avec la brève : aucun


Présentation : : L. Tabeze et al. Rituximab therapy for interstitial lung disease in patients with antisynthetase syndrome (session 490 Poster 5121)

<<< Retour au sommaire


© iSPLF septembre 2013 – En direct de l’ERS 2013