Microbiote et poumons : une symbiose nécessaire voire idyllique mais gare à la dysbiose

 

Longtemps considérés comme des organes stériles, les poumons sont – comme le tube digestif et la surface cutanée – peuplés d’étranges créatures qui ne nous veulent pas forcément que du mal.

C’est ainsi que le docteur Lal de l’Université de Birmingham (Alabama) introduisait sa conférence sur la composition du microbiote respiratoire à la naissance et le développement des maladies respiratoires chroniques à l’âge adulte. Le peuplement des voies aériennes par différentes espèces bactériennes commence chez le fœtus, dépend ensuite du mode d’accouchement puis subit de fortes variations interindividuelles en fonction de l’alimentation, de l’environnement et surtout de la survenue et de la fréquence des maladies infantiles. Une cohabitation harmonieuse entre le microbiote et les cellules respiratoires est nécessaire à l’homéostasie pulmonaire définissant la symbiose respiratoire. La perturbation de cet équilibre détermine la dysbiose et favorise la survenue des maladies respiratoires infantiles qui vont à leur tour aggraver la dysbiose, entraînant ainsi un cercle vicieux fragilisant de plus en plus les poumons en les rendant susceptibles de développer une maladie respiratoire chronique (comme l’asthme, la BPCO, la fibrose pulmonaire idiopathique, etc.) chez l’adulte possédant par ailleurs un terrain prédisposant. Il convient donc de préserver la symbiose respiratoire et éviter la survenue de la dysbiose. Il reste à savoir comment être efficace dans la protection symbiotique du microbiote et plus performant dans la détection des situations à risque de la survenue de la dysbiose. Tout reste encore à faire dans l’univers microbiotique, mais le mérite des chercheurs s’intéressant à ce sujet est de prendre en compte l’importance du monde des microbes dont certains ne nous veulent que… du bien.


Anh Tuan Dinh-Xuan, hôpital Cochin, Paris

D’après une communication de CV Lal : « The airway microbiome at birth : setting the stage for subsequent lung disease » Session A5 “Developmental origins of health and disease and the circle of life for lung disease”


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2017