Mobilisation et survie en réanimation : une relation intime !

La mobilisation précoce des patients de réanimation permet de limiter le risque de neuromyopathie acquise (NMA) et d’améliorer leur pronostic fonctionnel à court et moyen termes. L’impact d’une telle mobilisation sur la survie des patients reste jusqu’alors discuté.

Une étude prospective multicentrique de cohorte a évalué la relation entre une mobilisation précoce, son intensité et le devenir de patients ventilés mécaniquement plus de 48 heures. Pour les 193 patients inclus, la mortalité à J90 était de 29,8 % et 1 436 périodes de mobilisation planifiée ont pu être observées. Cette mobilisation se répartissait en : aucune (75 %), active dans le lit (8 %), transfert passif lit-fauteuil (7,5 %), lever du lit et mise debout (5 %), et marche (2 %). En analyse multivariée après ajustement sur l’âge, le diagnostic d’admission, la gravité et le niveau de sédation, la mobilisation précoce active apparaissait comme un facteur prédictif indépendant du délai d’extubation (hazard ratio (HR) = 2,06 ; IC 95 % : 1,13-3,76 ; = 0,018), de sortie de l’hôpital (HR = 1,94 ; IC 95 % : 1,00-3,81 ; p = 0,05) et de la survie à J90 (HR = 9,36 ; IC 95 % : 1,09-80,7 ; p = 0,04). Si 50 % des patients présentaient une NMA (score MRC de testing musculaire < 48/60) à leur sortie de réanimation, ceux décédés à J90 avaient un score MRC beaucoup plus faible que les survivants (31,4 ± 13,3 vs 45,4 ± 11,4 ; p < 0,0001).

Cette étude confirme la fréquence de la NMA, son pronostic péjoratif et souligne l’importance du défaut de mobilisation active précoce en réanimation. Elle démontre clairement que l’absence de mobilisation précoce représente un facteur lourd de conséquence tant sur le plan fonctionnel que d’un point de vue du pronostic vital chez les patients ventilés. Des études randomisées devront conforter ces résultats, mais en attendant bougeons-nous pour mobiliser efficacement et précocement nos patients !

 

 

 

 


Christophe Girault d’après la communication de C.L. Hodgson, et al. Publication A2523 Active mobilization during mechanical ventilation predicts 90 day survival in mechanically ventilated patients in ICU : a prospective multicenter cohort study.
Session B23 : Clinical trials and outcomes

 

 

 

 

 

 

 

 

    


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2014