Questionnaire de repérage des expositions professionnelles chez les sujets atteints de cancer bronchique primitif

Document élaboré par un groupe de travail de la Société de pneumologie de langue française (SPLF) et de la Société française de médecine du travail (SFMT). Mis à jour en mai 2009 par le groupe PAPPE, J.-C. Pairon.

Publié dans le numéro 91, rubrique Santé au travail d’ Info Respiration juin 2009 ; pages 25 à 34, avec le soutien de La ligue contre le cancer.

Ce questionnaire professionnel a pour objectif d’aider au repérage des expositions professionnelles qui ont pu contribuer à l’apparition d’un cancer bronchique primitif (CBP), justifiant de ce fait de discuter avec le patient de l’opportunité de faire une déclaration en maladie professionnelle. Il ne prétend pas être exhaustif, puisqu’il a fallu, pour des ­raisons de faisabilité, trouver un compromis entre des listes couvrant un maximum de situations associées à l’exposition à des agents cancérogènes, certains pour le poumon, et un outil utilisable au cours d’une activité clinique (en dehors d’un contexte épidémiologique).

En 2001, une première version de questionnaire a été testée sur une période de six mois par plusieurs équipes pneumo­logiques ayant des exercices différents (CHU, CHG, libéraux) pour évaluer sa faisabilité et les difficultés rencontrées. La version proposée en 2002 a pris en compte les remarques ­formulées par les utilisateurs du questionnaire précédent. Elle a été actualisée en mai 2009 afin d’intégrer les modifications réglementaires intervenues depuis 2002.

Il est recommandé d’utiliser ce questionnaire sous la forme d’un questionnaire dirigé par le médecin ou l’infirmière, et non comme un strict autoquestionnaire.