Patch de capsaïcine à l’origine d’une crise d’asthme

La Revue Prescrire a rapporté que les centres de pharmacovigilance des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, de Nice et de Corse ont publié fin 2018 une notification de crise d’asthme liée à la capsaïcine en patch commercialisée sous le nom de Qutenza®. 1 , 2 Comme le rappelle Prescrire la capsaïcine, extraite du piment rouge, est utilisée sous forme de patchs pour le traitement des douleurs neuropathiques. La Revue note qu’il s’agit d’une substance irritante exposant fréquemment à des douleurs et à des réactions au site d’application, dont des brûlures graves. La notification porte sur le cas d’une femme de 67 ans, asthmatique, s’étant rendue à l’hôpital pour se faire poser un patch de capsaïcine. En entrant dans la salle de soins, la patiente a débuté une crise d’asthme qui a motivé une hospitalisation.
L’évolution a été favorable. 1 La capsaïcine est une substance très volatile.
Lors de la pose et du retrait du patch, le patient et les soignants sont exposés à la capsaïcine par mise en suspension dans l’air, et donc à ses effets indésirables, oculaires et respiratoires. 1
Prescrire juge que cet épisode d’asthme constitue « une raison de plus » pour écarter la capsaïcine des soins dont l’efficacité est à peine différente d’un placebo.


InfoRespiration N°152– Août-septembre 2019

 

  1. CRPVs Nice-Alpes-Côte d’Azur-Provence-Corse « Qutenza et crise d’asthme : quand le piment monte au nez ». Pharmacovigilance Nice-Alpes-Côte d’Azur Provence-Corse 2018 ; 27 : 6.
  2. Capsaïcine : crise d’asthme. La Revue Prescrire 2019 ; 39(425) : 186.
  3. CRPVs Nice-Alpes-Côte d’Azur-Provence-Corse « Qutenza et crise d’asthme : quand le piment monte au nez ». Pharmacovigilance Nice-Alpes-Côte d’Azur Provence-Corse 2018 ; 27 : 6.
  4. CRPVs Nice-Alpes-Côte d’Azur-Provence-Corse « Qutenza et crise d’asthme : quand le piment monte au nez ». Pharmacovigilance Nice-Alpes-Côte d’Azur Provence-Corse 2018 ; 27 : 6.