Annuaire de la recherche en pneumologie 

Nom du LaboratoirePhysiopathologie de la circulation pulmonaire et systémique
N° d'équipeINSERM U1045 équipe 1
Nom du directeur du laboratoirePr Roger Marthan
Nom du responsable GUIBERT Christelle
Courriel du responsablechristelle.guibert@u-bordeaux.fr
Contacts principauxChristelle Guibert
christelle.guibert@u-bordeaux.fr
05 57 57 56 58
Directeur du laboratoire : Pr Roger Marthan
05 57 57 16 94
AdresseCentre de Recherche Cardio-Thoracique de Bordeaux (CRCTB) - INSERM U1045 146, rue Léo Saignat
CP33076
VilleBordeaux
PaysFrance
Téléphone05 57 57 56 58
Fax05 57 57 16 95
Site internethttps://crctb.u-bordeaux.fr/
Mots cléshypertension pulmonaire, réactivité vasculaire, remodelage vasculaire, signalisation calcique, canaux ioniques, pollution atmosphérique, hypoxie, hyperoxie
RésuméLe principal champ d'activité de recherche de l'équipe concerne la biologie de la circulation pulmonaire et systémique. Concernant la circulation pulmonaire, une attention particulière est portée à (1) l'hypertension pulmonaire (HTP) (mécanismes cellulaires et moléculaires associés au remodelage et à la réactivité vasculaires et traitements pharmacologiques) et (2) l'impact des facteurs environnementaux (pollution atmosphérique et hyperoxie). En s'intéressant à la physiopathologie vasculaire pulmonaire et systémique, l'équipe travaille sur une réelle interface entre les maladies cardiaques et pulmonaires. Il s'agit d'une équipe multidisciplinaire constituée de collaborateurs provenant de différentes formations (scientifiques, médecins, pharmaciens) et de différentes disciplines.

Les objectifs spécifiques de l'équipe sont les suivants :

1. Etudier le rôle de canaux perméables au calcium tels que les canaux activés par l'étirement membranaire (SAC), dont les canaux TRP (Transient Receptor Potential) et piezo, et les jonctions communicantes (connexines) dans des conditions physiologiques et pathologiques (HTP).
2. Etudier le rôle des facteurs environnementaux tels que les particules de pollution et l'hyperoxie. L'impact des particules de pollution est déterminé dans des conditions physiologiques et pathologiques (HTP). L'HTP induite par l'hyperoxie est étudiée chez le nouveau-né car elle est associée à une dysplasie broncho-pulmonaire retrouvée chez les grands prématurés.
Axe principalPhysiologie et physiopathologie de la circulation pulmonaire

Annuaire de la recherche en pneumologie