Pleurésies : peut-on enfin faire mieux que les critères de Light ?

tete-ATS2016V

 

Le diagnostic d’un exsudat ou d’un transsudat nécessite le dosage de paramètres biologiques (protides, LDH) dans la plèvre et dans le sang. Depuis le travail princeps de Light en 1972, plusieurs équipes se sont évertuées à trouver des critères plus performants pour classer les épanchements pleuraux liquidiens. Sans grand succès, il faut bien l’avouer. Une équipe québécoise a relevé le défi et a présenté à M. Light lui-même les résultats de son travail.

L’idée de P.A. Lépine, et al. (Laval, Québec) était très simple : reprendre les données de 311 ponctions pleurales consécutives réalisées dans leur hôpital entre avril 2014 et mars 2015 et déterminer si des paramètres uniquement dosés dans le liquide pleural permettaient de distinguer correctement les exsudats des transsudats, par comparaison aux classiques critères de Light. Quatre combinaisons ont été testées et leurs performances diagnostiques analysées.

Dans cette série qui comportait 269 exsudats et 42 transsudats, les critères de Light ont eu une sensibilité de 91 % (IC 95 % : 87-94 %) et une spécificité de 76 % (IC 95 % : 60-87 %) alors que la combinaison « LDH pleuraux > 134 U/l ou cholestérol pleural > 1,04 mmol/l » a montré une sensibilité de 97 % (IC 95 % : 94-99 %) et une spécificité de 79 % (IC 95 % : 63-89 %), avec un rapport de vraisemblance positif à 4,5 (IC 95 % : 2,5-8,1) et un rapport de vraisemblance négatif à 0,04 (IC 95 % : 0,02-0,08). Ces performances ont été jugées comme comparables par les auteurs, avec l’avantage évident de ne pas nécessiter de dosage sanguin pour la nouvelle combinaison testée. Elles n’ont toutefois pas réussi à convaincre M. Light de faire évoluer ses critères lors de sa visite devant le poster en question. Mais l’histoire sera probablement à suivre dans les années qui viennent pour peu que d’autres équipes puissent confirmer ces résultats et, surtout, les évaluer de manière prospective.


François-Xavier Blanc

D’après la communication de P.A. Lépine, et al. (Time to reconsider Light’s criteria for pleural effusion) au cours de la session [B36] Pleural disease : clinical studies. Am J Respir Crit Care Med 193 ; 2016 : A3251


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2016