Sarcoïdose : et les statines ?

 

Une équipe américaine a présenté un essai randomisé visant à évaluer l’épargne cortisonique obtenue par l’ajout d’une statine chez des patients traités par corticothérapie pour une sarcoïdose pulmonaire stade II, III ou IV.

Sur 212 patients éligibles dans le centre, 55 patients ont été randomisés entre atorvastatine 80 mg par jour et placebo. La durée de l’essai était de 8 semaines. La corticothérapie devait être réduite jusqu’à 90 % de la dose initiale pendant cette période dans la mesure du possible. Les résultats montrent que l’ajout d’atorvastatine ne permet pas d’épargne cortisonique par rapport au groupe placebo. Dans le sous-groupe des patients les moins sévères, le traitement d’atorvastatine semble allonger le délai jusqu’au rebond de la sarcoïdose. Cette différence n’est pas significative lorsqu’on prend en compte l’ensemble des patients. Pour les auteurs, les propriétés anti-inflammatoires des satines pourraient avoir un intérêt au cours de la sarcoïdose. Ils attribuent l’absence de différence significative à un nombre de patients randomisés insuffisant. On attendra les prochains résultats pour être convaincu…


Diane Bouvry, hôpital Avicenne, Bobigny

D’après   Fontana, J. Atorvastatin treatment for pulmonary sarcoidosis, a randomized, double-blind, placebo-controlled clinical trial. Am J Respir Crit Care Med. 195(A4755).


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2017