Syndrome d’apnées du sommeil sous PPC : pas tous égaux devant la mort !

tete-ATS2016V

 

Bien que le syndrome d’apnées obstructives au cours du sommeil (SAOS) soit associé à une comorbidité cardiovasculaire accrue, il est difficile, compte tenu des données hétérogènes de la littérature, de le considérer avec certitude comme un facteur de risque indépendant de mortalité.

Soixante-quinze mille patients porteurs d’un SAOS ont bénéficié de la mise en route d’un traitement par pression positive continue (PPC) entre 2012 et 2014 en Catalogne, et ont fait l’objet d’un suivi de 3,45 ± 2,62 ans au cours duquel ont été évaluées des données collectées par le système de santé Catalan prenant en compte le nombre et la durée d’hospitalisation, le nombre de visites médicales (généralistes et spécialistes) et la mortalité au cours de cette période d’étude. Une analyse de cluster a été utilisée sur ces données afin d’évaluer des différences de morbimortalité en fonction des différents groupes individualisés.

La population de patients inclus dans cette étude correspondait aux données générales habituelles rencontrées dans cette population (75 % d’hommes, d’âge moyen 63,2 ± 10,8 ans), et a présenté une mortalité de 5,5 % (4 132 patients). Il a été possible de retrouver sept principaux clusters : le plus important (59 941 patients, soit 80 % de la population étudiée) correspondait au pattern général de cette population, avec une mortalité de 3,17 % ; les deux clusters suivants (7 198 patients et 7 157 patients) présentaient une mortalité plus importante (respectivement 4,89 % et 19,6 %) avec un nombre accru de visites médicales, correspondant à une population intégrant une fréquence élevée de femmes et de sujets âgés ; un dernier groupe de quatre clusters représentait moins de 1 % de la population mais avec une mortalité de plus de 50 % correspondant à des patients traités de manière plus ancienne par PPC, d’âge généralement supérieur à 75 ans, et plus fréquemment hospitalisés.

Cette étude permet ainsi de révéler la grande hétérogénéité de mortalité au sein des patients SAOS traités par PPC représentant une donnée épidémiologique importante, et pouvant conduire à proposer des programmes thérapeutiques et de surveillance adaptés à ces différents types de cluster.

Résumé rédigé par JC Meurice (service de pneumologie, CHU de Poitiers), à partir de la communication de J Valls, et al. intitulée « Mortality patterns in a large series of patients with obstructive sleep apnea on treatment with continuous positive airway pressure. » A4327. Mini-Symposium B99 « The best of everything. Hot topics in Sleep »


Résumé rédigé par Jean-Claude  Meurice (service de pneumologie, CHU de Poitiers), à partir de la communication de J Valls, et al. intitulée « Mortality patterns in a large series of patients with obstructive sleep apnea on treatment with continuous positive airway pressure. » A4327. Mini-Symposium B99 « The best of everything. Hot topics in Sleep »


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2016