Breaking news : diminution de la mortalité dans la FPI

Les résultats de l’étude ASCEND (essai randomisé de phase 3 contre placebo, n = 555) confirment l’efficacité de la pirfénidone dans la fibrose pulmonaire idiopathique légère à modérée. Après 52 semaines de traitement, le déclin de la CVF est diminué de 50 % chez les patients recevant la pirfénidone par rapport au groupe placebo.

Cette étude a été conçue pour que les résultats puissent être analysés avec ceux des deux précédentes études randomisées de phase 3 (CAPACITY) soit au total 1 247 patients. L’analyse statistique montre des résultats très encourageants avec une diminution significative de la mortalité à un an dans le groupe pirfénidone 6,7 % contre 3,5 % (HR 0,52 (0,31-0,87), p = 0,011). La mortalité liée à la fibrose pulmonaire, le déclin de la fonction respiratoire et la diminution de distance parcourue au test de marche sont eux aussi statistiquement diminués chez les patients recevant le traitement.

La pirfénidone a dû être arrêtée chez 3,6 % des patients en raison d’effets secondaires. Il s’agit principalement de nausées 36 %, vomissements 14 %, perte de poids 16 % et de rash cutané 27 %.

Une éventuelle efficacité de la pirfénidone sur les exacerbations aiguës n’a pas été rapportée et ces résultats ne permettent toujours pas de proposer le traitement chez les patients ayant une altération sévère de la fonction respiratoire.

Ces résultats confortent ceux des études précédentes ayant permis la mise sur le marché de l’Esbriet® en Europe et devraient conduire à l’utilisation de la pirfénidone aux États-Unis. Cependant, la publication détaillée de l’étude parue dans le New England Journal of Medicine (NEJM) simultanément à la présentation orale sera certainement très commentée.

 

 


Diane Bouvry d’après la communication de T.E. King (San Francisco, États-Unis), et al. Publication A6602 : The ASCEND Study : A Randomized, Double-Blind, Placebo Controlled Trial Of Pirfenidone In Patients With Idiopathic Pulmonary Fibrosis (IPF). Session A95 : Skyfall : late breaking clinical trials in idiopathic pulmonary fibrosis

 

 

 

 

 

 

 

 

    


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2014