Le casque « Helmet » améliore l’autonomie et le devenir à long terme des patients atteints de SDRA !

Non seulement l’intérêt de la ventilation non invasive (VNI) appliquée via un masque nasobuccal (facial) reste très discuté dans la prise en charge de l’insuffisance respiratoire aiguë (IRA) hypoxémique, en particulier chez les patients les plus sévères atteints de syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), mais le devenir à long terme de tels patients en termes d’autonomie fonctionnelle et de mortalité s’avère peu connu.

Nous rapportions l’année dernière les résultats d’un essai prospectif randomisé monocentrique ayant montré une réduction du recours à l’intubation et de la mortalité à J90 chez des patients atteints de SDRA modéré à sévère pris en charge par VNI avec un casque « Helmet » (n = 44) comparativement à la VNI par masque facial (n = 39). Dans cette nouvelle étude, tous les patients survivants ont été suivis et interrogés un an après avoir bénéficié d’une évaluation de leur force musculaire (score MRC du Medical Research Council) à leur sortie de l’hôpital par un physiothérapiste en aveugle du bras de randomisation initial. Les patients du groupe « Helmet » étaient davantage susceptibles de rentrer à domicile (47,7 vs 17,9 % ; p = 0,004) et souffraient moins de neuromyopathie acquise en réanimation (score MRC < 48/60 : 38,6 % vs 79,5 % ; p = 0,0002). À un an de suivi (n = 81/83), la mortalité était de 43,2 % pour le groupe « Helmet » contre 69,2 % pour le groupe masque facial (p = 0,017), avec une plus grande autonomie fonctionnelle (40,9 vs 15,4 % ; p = 0,015) et moins de journées d’hospitalisation (médiane : 0 [0-323] vs 268,5 [0-354] ; p = 0,017) comparativement au groupe masque facial.

La VNI avec « Helmet » permettrait donc non seulement d’éviter l’intubation, mais aussi d’améliorer le pronostic à court et long termes tout en limitant les séquelles fonctionnelles et le recours aux soins des patients survivants d’un SDRA. Ces résultats impressionnants mériteront incontestablement d’être confirmés par un essai multicentrique.


Christophe Girault, hôpital Charles Nicolle, CHU-Hôpitaux de Rouen, Rouen

D’après la communication de Patel BK, et al. One-year outcome in patients with acute respiratory distress syndrome enrolled in a trial of helmet versus facemask noninvasive ventilation. Am J Respir Crit Care Med 2017 ; 195 : A2894. Session B16.


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2017