Une évaluation « RAPID » du risque de mortalité dans les pleurésies infectieuses

Une étude prospective multicentrique et internationale a validé le score « RAPID » récemment proposé dans l’évaluation simple du risque de mortalité des patients porteurs d’une pleurésie purulente, permettant d’envisager l’utilisation de ce score pronostique en routine.

Les pleurésies infectieuses, d’incidence croissante notamment chez les patients âgés de plus de 65 ans, sont responsables d’une morbimortalité importante (30 % de décès ou chirurgie) pouvant justifier d’une démarche thérapeutique plus ou moins agressive (spectre des antibiotiques, drainage pleural urgent ou non, fibrinolytiques…). Afin de mieux évaluer le pronostic des patients, un score a été proposé et testé lors des essais MIST-1 et MIST-2,1,2 appelé « RAPID » : Rein (augmentation urémie ?), Âge (<50, 50-70, > 70 ans ?), Purulence du liquide pleural (O/N ?), Infection (communautaire ou nosocomiale ?) et (statut) Diététique (nutritionnel – albuminémie diminuée ?). Les patients sont classés entre une catégorie à faible risque (score = 0 à 2), intermédiaire (3 ou 4) ou élevé (5 à 7) de décès.

Corcoran JP, et al.3  ont rapporté les données d’une étude PILOT, prospective, multicentrique (29 centres sur 4 pays) ayant inclus 546 patients porteurs d’une pleurésie infectieuse. Le critère principal était la mortalité globale à 3 mois = 10 % sur les 542 patients, avec une mortalité de 19 % (102/542) à 12 mois (un des critères secondaires). Le score a permis de classer correctement les patients avec une mortalité de 2,3 % dans la catégorie à faible risque (n = 222), de 9,2 % dans la classe intermédiaire (n = 228) et de 29,3 % (n = 92) dans la catégorie à risque élevé. L’article complet a été accepté pour publication dans une grande revue internationale.

En conclusion, le score « RAPID », simple et validé prospectivement par l’étude PILOT pourrait être un moyen facile d’évaluer dès maintenant en routine le pronostic de nos patients porteurs d’une pleurésie infectieuse afin de sélectionner au mieux les options thérapeutiques. Une nouvelle étude va être lancée par les mêmes auteurs afin de préciser les options et l’arbre décisionnel pour ces patients en fonction des résultats du score.

Arnaud Scherpereel, service de pneumologie et oncologie thoracique, CHU de Lille

D’après la séance de posters C43 du 23 mai 2018 – Topics in interventional pulmonary and pleural

 


Retour au sommaire

 

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2018

  1. Maskell NA, Davies CW, Nunn AJ, et al. First Multicenter Intrapleural Sepsis Trial (MIST1) Group. U.K. Controlled trial of intrapleural streptokinase for pleural infection. N Engl J Med 2005 Mar 3 ; 352 (9) : 865-74.
  2. Rahman NM, Phil D, Maskell NA, et al. Intrapleural use of tissue plasminogen activator and DNase in pleural infection. N Engl J Med 2011 ; 365 : 518-26.
  3. Corcoran JP, et al. Prospective validation of the RAPID clinical risk prediction score in patients with pleural infection : the pleural infection longitudinal outcome study (PILOT) : A7767.