Ustekinumab et golimumab : des noms à retenir dans la sarcoïdose chronique ?

Le tumor necrosis factor (TNF)-α et l’interleukine (IL)-12 sont des cytokines qui jouent un rôle central dans l’initiation et la pérennisation du processus granulomateux au cours de la sarcoïdose et représentent des cibles thérapeutiques potentielles. Judson et al. et Baughman et al. ont présenté sous la forme de posters les résultats très attendus d’une étude contrôlée versus placebo évaluant l’efficacité et la tolérance du golimumab et de l’ustekinumab, deux anticorps monoclonaux dirigés respectivement contre le TNF-α et contre l’IL-12 et l’IL-23, dans la sarcoïdose pulmonaire et/ou cutanée chronique traitée par corticoïdes et/ou immunosuppresseurs. Cent soixante et treize patients ont été randomisés dans trois bras (golimumab : n = 55, ustekinumab : n = 60, et placebo : n = 58). Le golimumab était donné par voie sous-cutanée à 200 mg semaine 0, puis 100 mg semaine 4, 8, 12, 16, 20 et 24. L’ustekinumab était donné par voie sous-cutanée à 180 mg semaine 0, puis 90 mg semaine 8, 16 et 24. Le critère d’évaluation principal était l’évolution de la CVF à 16 semaines de traitement. Les deux molécules étaient bien tolérées avec une fréquence d’effets adverses sévères identique entre les trois groupes, notamment en termes de fréquence des infections. L’ustekinumab était inefficace à la fois sur l’atteinte pulmonaire et cutanée. Le golimumab était inefficace sur l’atteinte pulmonaire et tendait à améliorer l’atteinte cutanée mais sans atteindre le seuil de significativité.

Donc rien de nouveau dans les biothérapies des formes réfractaires de sarcoïdose.

 

 

 

 


Hilario Nunès, d’après la communication de M.A. Judson et al. Am J Respir Crit Care Med 187 ; 2013 : A1065 et la communication R.P. Baughman et al. Am J Respir Crit Care Med 187 ; 2013 : [Publication page : A1066]. Session 21 « New insights into sarcoidosis and an update on world trade center-related lung disease ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2013