Faut-il modifier le traitement de l’exacerbation grave de BPCO en présence de co-morbidités cardiovasculaires ?

A29Dyspnée aiguë au cours de la BPCO : et si c’était le cœur (Groupe Interaction Cœur-poumons)

Faut-il modifier le traitement de l’exacerbation grave de BPCO en présence de co-morbidités cardiovasculaires ?

Christophe Giraut (Rouen)

la vidéo peut mettre quelques dizaines de secondes avant d'apparaître SOMMAIRE