ats2010-2

L’incidence de l’asthme et de l’atopie augmente dans les pays industrialisés. Des données récentes suggèrent le rôle important de la vitamine D dans le développement pulmonaire fœtal, l’homéostasie des T régulateurs et la fonction du muscle lisse bronchique. Une session était consacrée à l’état de l’art sur le sujet.

L’hypothèse hygiéniste prévalait ces dernières années pour expliquer l’augmentation de l’incidence de l’asthme : la moindre exposition infantile aux infections déséquilibrerait la balance Th1/Th2. Une autre conséquence des modifications de notre mode de vie est une plus grande fréquence de la carence en vitamine D (2/3 de la population aux États-Unis). La vitamine D a un rôle qui n’est pas limité au métabolisme osseux. Il est estimé que 3 % des gènes ont un élément de réponse à la vitamine D dans leur région promotrice. La vitamine D régule la différenciation des cellules alvéolaires de type II et l’alvéolisation pulmonaire fœtale. Elle est également impliquée dans le développement des voies aériennes proximales et distales. La carence in utero en vitamine D dans un modèle animal est associée à un phénotype myogénique des voies aériennes et le développement d’une hyperréactivité bronchique dans la descendance. Il existe une association entre la sévérité de l’asthme et la concentration sanguine de vitamine D chez les enfants. Sur le plan immunologique, la vitamine D est essentielle au développement et au maintien des lymphocytes T régulateurs. Ces lymphocytes ont un rôle essentiel dans la tolérance antigénique. Elle restaure la sensibilité aux corticoïdes des lymphocytes T des patients corticorésistants mesurée par la production d’IL-10. In vitro, sur les cellules musculaires lisses bronchiques, elle inhibe la prolifération cellulaire et l’activité de NF-kB induite par la stimulation des cytokines inflammatoires. Ces données justifient la conduite des études cliniques sur l’intérêt d’une supplémentation en vitamine D chez les patients asthmatiques.

[hr]

Rédaction : Émilie Catherinot, service de pneumologie, hôpital Foch, Suresnes. ATS session A10 — Vitamin D and the lung : emerging concepts. L’auteur déclare ne pas avoir de conflit d’intérêt relatif à l’exposé présenté, mai 2010.
Source : American Thoracic Society International Conference, Louisiane, Nouvelle-Orléans, États-Unis 14-19 mai 2010. Le contenu de ces comptes rendus a été réalisé sous la seule responsabilité de leurs auteurs garants de l’objectivité des données et de leur présentation.

Retour au sommaire des Points forts de l’ATS

Retour haut de page
SPLF-APPLI

GRATUIT
VOIR