Conférence de Consensus “VNI en Aigu” (Paris, octobre 2006)

archives-s

Conférence de Consensus “VNI en Aigu” (Paris, octobre 2006)

CONFERENCE DE CONSENSUS : VENTILATION NON INVASIVE AU COURS DE L’INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUË (NOUVEAU-NÉ EXCLU) – PARIS, OCTOBRE 2006

 

- Texte court – Format PDF
- Texte long – Format PDF (en attente)
- Présentation orale des experts (en attente)

TEXTE COURT

Résumé
Texte court de la 3e conférence de consensus commune de la Société Française d’Anesthésie-Réanimation (SFAR), Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) et la Société de Réanimation de Langue Française (SRLF).

Avec la participation :
- de l’Association des Anesthésistes-Réanimateurs Pédiatriques d’Expression Française (ADARPEF)
- du Groupe Francophone de Réanimation et Urgences Pédiatriques (GFRUP)
- du SAMU de France
- et de la Société Française de Médecine d’Urgence (SFMU)

Introduction

- Cette conférence a pour mission de déterminer la place et les modalités de la ventilation non invasive (VNI) dans les différents types d’insuffisance respiratoire aiguë (IRA).
- La VS-PEP (ventilation spontanée avec pression expiratoire positive) sous-entend une pression positive continue (PPC). La VS-AI-PEP (ventilation spontanée avec aide inspiratoire et pression expiratoire positive) correspond à une ventilation avec deux niveaux de pression.
- Le système choisi de cotation des recommandations est le système GRADE (BMJ 2004 ; 328 :1490-8). Les niveaux de preuves sont pondérés par la balance bénéfices/risques. Les recommandations sont intégrées au texte de la façon suivante : « il faut faire (G1+), il ne faut pas faire (G1-) ; il faut probablement faire (G2+), il ne faut probablement pas faire (G2-) ». Les particularités pédiatriques apparaissent en italique.

Question 1 : Quels patients relèvent ou ne relèvent pas de la VNI ?

- Le succès de mise en œuvre de la VNI impose le respect de ses contre-indications (Tableau 1).

 

tableau-conference-consensus-gav

- Les différentes indications de la VNI sont résumées dans le Tableau 2.

- La VNI peut également être utilisée dans les situations suivantes :
– fibroscopie bronchique chez les patients hypoxémiques (G2+)
– pré-oxygénation avant intubation pour IRA (G2+)