ats2010-2

La biologie moléculaire pourrait fournir prochainement, après la recherche des mutations de l’EGF-R, de nouveaux biomarqueurs pour le ciblage en routine des traitements médicamenteux dans le cancer pulmonaire non à petites cellules (CPNPC).

L’année passée a marqué un tournant majeur dans le traitement du CPNPC par la première validation du ciblage thérapeutique chez les patients porteurs de ce cancer. Le gefitinib, inhibiteur oral de tyrosine kinases de l’EGF-R est indiqué dès la première ligne de chimiothérapie (CT) du CPNPC localement avancé ou métastatique (stades IIIB ou IV) si la tumeur présente des mutations de l’EGF-R. Mais y a-t-il du nouveau depuis pour le ciblage ? Concernant le pemetrexed, son AMM a été restreinte aux CPNPC non épidermoïdes en CT de première ou deuxième ligne ou en maintenance, mais cela ne reposait que sur des données (limitées) histologiques et non pas sur la biologie moléculaire. Celle-ci permet d’envisager de nombreux biomarqueurs essentiellement pour les adénocarcinomes, fondés sur les mutations de l’EGF-R mais aussi des molécules de signalisation intracellulaire (Kras, EML4-ALK, BRAF, PIK3, cMET…) présentes dans 40 % des CPNPC, et généralement d’expression exclusive les unes par rapport aux autres. Il existe autant de mutations que de nouveaux inhibiteurs spécifiques de ces mutations en développement. Le meilleur candidat semble à ce jour la fusion de l’oncogène EML4-ALK dont les premiers résultats prometteurs de traitement ciblé (taux de réponse de 64 %) ont été dévoilés au WCLC 2009 et repris de manière actualisée à l’ATS 2010 mais ne sont pas encore publiés. À suivre donc…

[hr]

Rédaction : Arnaud Scherpereel, service de pneumologie et oncologie thoracique, CHU de Lille. ATS sessions A1 — Clinical year in review — Lung Cancer, et B83 — The influence of history and molecular analysis on treatment of non small cell lung cancer : « Tailored therapy ». L’auteur a reçu pour son unité de recherche un financement en 2009 du laboratoire Roche SA. Source : American Thoracic Society International Conference, Louisiane, Nouvelle-Orléans, États-Unis 14-19 mai 2010. Le contenu de ces comptes rendus a été réalisé sous la seule responsabilité de leurs auteurs garants de l’objectivité des données et de leur présentation.

 

Retour au sommaire des Points forts de l’ATS

 

Retour haut de page
SPLF-APPLI

GRATUIT
VOIR