Certains patients peuvent être amenés à faire une utilisation intensive de leur appareil de nébulisation à domicile, pouvant atteindre 100 à 120 minutes par jour dans certaines pathologies comme la mucoviscidose. L’effet de cette utilisation intensive sur les propriétés de l’appareil et donc sur la qualité de la nébulisation n’est pas connu.

Une équipe de pédiatres de l’université d’Arkansas a donc testé trois appareils de nébulisation différents (Pari Vios/Pari LC Plus, Pulmoaide 5650D/Viox et Inspiration Elite/SideStream Plus). Quatre appareils de chaque marque ont été soumis à une analyse du débit, de la pression et de la granulométrie toutes les 6 semaines pendant 24 semaines d’utilisation au rythme de 1 heure deux fois par jour 5 jours sur 7.

Les trois appareils ont des caractéristiques assez différentes. Les auteurs montrent surtout qu’un appareil (le Pari Vios) présente une dégradation progressive de ses performances au fil du temps (diminution de la pression, 2 appareils ne fonctionnant plus à 24 semaines), qui peut modifier l’efficacité des traitements inhalés. Les deux autres restent globalement stables dans leurs performances. Les auteurs concluent que l’intensité de l’utilisation de l’appareil de nébulisation doit être prise en compte dans le choix du matériel lors de la prescription.

 

[hr]

Camille Taillé, d’après la communication de S.M. Awad et A. Berlinski. Am J Respir Crit Care Med 187 ; 2013. [Publication page : A4112] Longitudinal evaluation of compressor-nebulizer performance during intense utilization. Session C35 : « Aerosol therapy ».

[hr] [themify_button style=”blue  rounded” color=”#0080FF” link=”https://splf.fr/les-points-forts/en-direct-de-lats-2013/” text=”#1B0A2A” ]Retour au sommaire[/themify_button]

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2013

Retour haut de page
SPLF-APPLI

GRATUIT
VOIR