bronchoscopie

Numéro 143- Février 2018

[themify_icon icon=”fa-lock” link=”https://splf.fr/documents/info-respiration/acces-abonnes/” style=”large” icon_color=”#088A85″ ] Accès abonnés

 ÉDITORIAL
La SPLF : continuité, enjeux et défis. Nicolas Roche, François Chabot

VIE DE LA SOCIÉTÉ
Naissance du groupe de travail CP2 « Circulation
pulmonaire et interactions coeur-poumons ». Bouchra Lamia, David Montani, Olivier Sanchez
Groupe ALVÉOLE : le bilan 2017, Frédéric Costes

SANTÉ AU TRAVAIL
Syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil et travail à un poste de sécurité : le médecin du travail doit être partie prenante,
Mathilde Boulanger

DROIT ET SANTÉ
Télésuivi de l’observance des dispositifs à PPC dans la prise en charge du SAOS: le retour, Nicolas Postel-Vinay

EN PRATIQUE
Une exploration de la fonction respiratoire à l’effort : le test de stepper, Jean-Marie Grosbois
Limiter les dépenses sans nuire à la qualité des soins ? La campagne Choosing Wisely émet des recommandations, Philippe Eveillard

INITIATIVES
Motivation à la marche des patients BPCO : cherchons pneumologues pour remettre un document aux patients,
Nicolas Postel-Vinay, Bruno, Housset, Daniel Piperno, Alain Bernady, Nicolas Roche

CULTURE
Cancer : dessin d’un malaise, malaise d’un dessin, Jean-Pierre Orlando

VIGILANCE
Pictogrammes « Grossesse » sur la boîte de certains médicaments antiasthmatiques : une fausse bonne mesure des autorités
de santé ? — Prise de poids sous antihistaminiques — L’oséltamivir désormais copié : mais pour quoi faire ? — Budésonide et autres corticoïdes inhalés : troubles oculaires — Association ceftazidine 1 avibactam : nouvel antibiotique pour les infections compliquées, dont les pneumonies acquises sous ventilation mécanique — La solution injectable de Nebcine ne peut être inhalée, Nicolas Postel-Vinay, Philippe Eveillard

LU POUR VOUS
L’activité physique a un effet favorable sur la santé : même pour l’exercice lié au travail et cela quel que soit le revenu des pays, Jérémy Khau
Pompes à protons : trop de mauvaises habitudes, Nicolas Postel-Vinay
Bronchiolite : les épidémies se suivent et se ressemblent, Philippe Eveillard
Quel est l’impact de la PPC sur la réduction du risque cardiovasculaire ? Aucune, selon une récente méta-analyse
L’oxygénothérapie administrée de façon routinière pendant les décennies: il est grand temps que cela change ! Dany Baud

COMMUNIQUÉS DE PRESSE ET CONGRÈS
Gibiter® Easyhaler® : nouveau traitement de l’asthme et de la BPCO – Boehringer Ingelheim France lance une page Facebook : « la BPCO et moi » – Congrès de la SPLF: regards sur la BPCO et FPI

Numéro 142- Décembre 2017

[themify_icon icon=”fa-lock” link=”https://splf.fr/documents/info-respiration/acces-abonnes/” style=”large” icon_color=”#088A85″ ] Accès abonnés

 ÉDITORIAL
La pneumologie se mobilise autour de la BPCO
Daniel Piperno

VIE DE LA SOCIÉTÉ
Faire de la BPCO une urgence de santé publique pour le quinquennat : quand toute la pneumologie se mobilise
Nicolas Postel-Vinay

SANTÉ PUBLIQUE
Tabac chauffé et produits apparentés : ce qu’il faut savoir pour ne pas se faire enfumer par l’industrie
du tabac, Bertrand Dautzenberg
Enquête sur les attitudes vaccinales des pneumologues libéraux et hospitaliers chez les patients atteints de BPCO
Nicolas Roche ; Élodie Blanchard ; Jacques Piquet ; Daniel
Piperno ; Christophe Pinet ; Bruno Stach
Calendrier vaccinal et BPCO de l’adulte : le Haut Conseil de la santé publique actualise son schéma vaccinal, Christophe Pinet

EN PRATIQUE
Complications hémorragiques lors de la bronchoscopie souple : facteurs de risque, mesures prophylactiques et prise en charge
Maurizio Bernasconi ; Leslie Noirez ; Valéry Trosini-Désert ; Michel Febvre ; Jean-Michel Vergnon ; Alban Lovis

ENTRETIEN
Oxygénothérapie haut débit dans l’asthme et la BPCO : son utilisation dans les services d’urgences est séduisante mais reste en cours d’évaluation
Jennifer Truchot ; Dany Baud

RECHERCHE
Technologie CRISPR : pour quoi faire et jusqu’où ira-t-on ?, Justine Frija-Masson

NTIC
La e-santé met la relation médecin-patient dans tous ses états, Philippe Eveillard Smartphone et exercice médical : des erreurs à ne pas commettre, Justine Frija-Masson

ACTUALITÉS
Décès de Michel Jouvet, l’inventeur du sommeil paradoxal, Marie Pia d’Ortho

VIGILANCE
Tremblements d’origine médicamenteuse : des traitements pneumologiques peuvent être en cause
Arthralgies, myalgies, crampes : nouveaux effets indésirables du rivaroxaban
Arrêt du vaccin Pneumo-23 et mise à dispositiondu vaccin Pneumovax

CULTURE
Les mégots d’Irving Penn à l’heure du mois sans tabac, Jean-Pierre Orlando

HISTOIRE DE LA MÉDECINE
Faire respirer le « gaz oxigène » pour traiter la phtisie au XVIIIe siècle : un document méconnu

LU POUR VOUS
« Pensez-vous le vaccin contre la grippe dangereux » ? La majorité des Français répondent par l’affirmative, Nicolas Postel-Vinay
Éthique de l’éducation thérapeutique : de l’apparente contradiction entre respect de l’autonomie du patient et stratégies visant à modifier ses comportements, Dany Baud
Arrêt précoce de la prise d’antibiotiques : il n’est pas associé à une augmentation du risque de résistance, Aurélien Justet

COMMUNIQUÉS DE PRESSE ET CONGRÈS
Vivre avec la FPI : le site Web – Étude observationnelle de la prise en charge des patients atteints de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) en pratique réelle : l’Inserm et Boehringer Ingelheim France partenaires – Un réseau social « cancer du poumon » – Dans la BPCO, Anoro Ellipta est plus efficace que Spiolto Respimat – Trelegy Ellipta disponible en Europe avant la fin de l’année – Cancer du poumon et pembrolizumab : première immunothérapie en première ligne.

Un essai randomisé évaluant la bronchoscopie interventionnelle dans l’obstruction tumorale !

ers2013

Les modalités de prise en charge d’une obstruction trachéo-bronchique tumorale par bronchoscopie interventionnelle n’avaient jamais été évaluées par une étude prospective randomisée. Heureusement, le GELF a pris l’initiative de l’étude SPOC, visant à étudier l’efficacité des stents après désobstruction.

Une étude multicentrique randomisée menée dans 8 centres hospitaliers français, l’étude SPOC, a inclus 78 patients. Après réalisation d’une désobstruction mécanique par bronchoscopie rigide, une randomisation per-opératoire en deux bras était réalisée : la moitié des patients recevaient une prothèse en silicone (Novatech), l’autre moitié ne recevaient pas de prothèse.

Un bénéfice significatif sur la dyspnée et la qualité de vie était noté, sans différence entre les deux groupes. La survie à un an n’était pas différente entre les deux groupes. En revanche, le taux de récidive locale était inférieur dans le groupe traité par prothèse, notamment dans le sous-groupe ne recevant pas de traitement de première ligne par radiothérapie ou chimiothérapie avec sels de platine.

Cette étude randomisée montre le bénéfice clinique de la désobstruction par bronchoscopie interventionnelle dans l’obstruction tumorale et l’intérêt de la mise en place d’une prothèse pour éviter la récidive d’obstruction locale chez les patients ne recevant pas de traitement par radiothérapie ou chimiothérapie par sels de platine.

 

[hr]

Gaëtan DESLEE, Service de Pneumologie, CHU de Reims
Conflits d’intérêts en rapport avec la brève : Aucun.

[hr]

Présentation : J.M. Vergnon et al. Is a stent required after the initial resection of an obstructive lung cancer ? The lessons of the SPOC trial, the first randomized study in interventional bronchoscopy (Session 375, P3752)

<<< Retour au sommaire

[hr]

© iSPLF septembre 2013 – En direct de l’ERS 2013

Adénopathies médiastinales et cancer extra-thoracique : penser à l’écho-endoscopie !

ers2013

Les performances de l’écho-endoscopie sont bien établies dans le bilan d’extension médiastinale du cancer bronchique. Cependant, peu de données sont disponibles dans la prise en charge diagnostique d’adénopathies médiastinales retrouvées dans le bilan d’un cancer extrathoracique. Heureusement, le GELF s’est penché sur la question…

Cette étude multicentrique rétrospective menée par le Groupe d’Endoscopie de Langue Française a analysé les performances de l’écho-endoscopie dans le cadre des adénopathies médiastinales associées aux cancers extrathoraciques. Cent quatre-vingt patients présentant un cancer extrathoracique (urologique, mammaire, gastro-intestinal, ORL, mélanome, lymphome) ont bénéficié d’une écho-endoscopie pour adénopathies médiastinales.

L’écho-endoscopie a permis de porter un diagnostic de métastase ganglionnaire chez 93 patients, soit dans 50,3% des cas. L’absence de données de suivi disponible pour les patients pour lesquels l’écho-endoscopie était négative, ne permet pas de déterminer la sensibilité et la spécificité de l’écho-endoscopie dans cette indication. En conclusion, l’écho-endoscopie permet d’apporter un diagnostic de malignité dans 50% des cas dans cette indication, permettant ainsi d’éviter des procédures chirurgicales invasives.

 

[hr]

Gaëtan DESLEE, service de pneumologie, CHU de Reims
Liens d’intérêts en rapport avec la brève : Aucun.

[hr]

Présentation : Fournier et al. Diagnostic performance of EBUS-TBNA in patients with mediastinal lymphadenopathy and extrathoracic malignancy (Session 68, P443)

<<< Retour au sommaire

[hr]

© iSPLF septembre 2013 – En direct de l’ERS 2013

Bronchoscopie guidée par TDM : la navigation en période de crise…

Les solutions techniques permettant une navigation endobronchique pour le diagnostic des lésions nodulaires périphériques sont souvent complexes et onéreuses. En parallèle des systèmes de navigation électromagnétique, une navigation uniquement basée sur les données du scanner avec recalage en temps réel sur les données anatomiques TDM est aujourd’hui possible. Cependant, même si elle ne nécessite pas d’appareillage complexe, cette solution reste onéreuse et les utilisateurs recommandent de vérifier en TDM le positionnement de la pince endoscopique avant prélèvement. Une alternative low-cost est de réaliser complètement l’endoscopie sous contrôle TDM. L’opérateur positionne l’endoscope à proximité de la lésion, puis se guide sur une TDM réalisée en faible dose, se limitant à la zone d’intérêt, pour avancer. Il maintient l’endoscope en place lors de cette acquisition et doit être équipé d’un tablier plombé. Cette approche est légèrement moins performante qu’un guidage avec système de navigation (78,9 % contre 63,2 %), mais est généralisable à tous les centres disposant d’un scanner. Elle doit être envisagée chez les patients à haut risque de complication lors d’une biopsie transpariétale (emphysémateux sévères) lorsqu’une bronche est visible au centre de la lésion (bronchus sign).

 

 

 

 

[hr]

Pierre-Yves Brillet, d’après les communications de M. Yasuo. Prospective comparative study of chest computed tomography guided bronchoscopy with or without virtual bronchoscopic navigation ». [Publication page A1411] et de T. Ichiyama. Review of chest computed tomography guided bronchoscopy : 254 examinations in a single academic center. [Publication page : A1408]. Am J Respir Crit Care Med 187 ; 2013. Session A40 « Interventional pulmonology and bronchoscopy ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[hr] [themify_button style=”blue  rounded” color=”#0080FF” link=”https://splf.fr/les-points-forts/en-direct-de-lats-2013/” text=”#1B0A2A” ]Retour au sommaire[/themify_button]

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2013

Retour haut de page
SPLF-APPLI

GRATUIT
VOIR