légionellose

Numéro 158- Juillet -Août 2020

Accès abonnés 

ÉDITORIAL

Lancement de la méta-cohorte pneumo-Covid-19,
Chantal Raherison-Semjen

SANTÉ PUBLIQUE

Ressenti et vécu des asthmatiques pendant la crise sanitaire, Gilles Garcia, Marc Sapène, Christine Rolland

INTERNATIONAL

Souffrance des populations asthmatiques en temps de guerre : spécificités à connaître pour mieux venir en aide aux victimes, Yousser Mohammad, Franck Soyez

HISTOIRE MEDECINE

Fragments pneumologiques issus de l’ancienne Égypte : contribution à une archéologie de la respiration, Bernard Ziskind

CULTURE

“La sérendipité”, Jean-Pierre Orlando

THÉRAPEUTIQUE

Actualités dans l’asthme – quelles nouveautés sur le dupilumab ?, Wanda Gaspard

LU POUR VOUS

Intérêt du drainage en cas de pneumothorax primitif spontané complet. Une étude pourrait modifier les recommandations vers une attitude plus conservatrice, Alexis Ferre

Légionellose en France : importante augmentation du nombre de cas en 2018

Dépistage du cancer bronchopulmonaire : l’étude NELSON confirme les résultats de l’étude NLST, Simon Deshayes

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Troisième indication du nintédanib dans la fibrose pulmonaire • Maintenir le suivi des patients asthmatiques en période de Covid-19

À PARAÎTRE

Améliorer la prévention des infections respiratoires • Information des patients atteints de cancer bronchique : le GOLF publie la 4e édition de son livret de suivi
Le programme de transplantation pulmonaire de l’hôpital Bichat actualise son livret d’information aux patients 

Numéro 117 Octobre 2013

[themify_icon icon=”fa-lock” link=”https://splf.fr/documents/info-respiration/acces-abonnes/” style=”large” icon_color=”#088A85″ ] Accès abonnés

ÉDITORIAL
Télémédecine, télésurveillance : des confusions sémantiques à éviter Nicolas Postel-Vinay

SANTÉ PUBLIQUE
Un spiromètre sur le comptoir des pharmaciens : le repérage de la BPCO influencé par la loi HPST Nicolas Postel-Vinay

TRIBUNE LIBRE
Sommeil sous télésurveillance
Nicolas Postel-Vinay, Camille Taillé

DOSSIER SPÉCIAL
La fibrose pulmonaire au quotidien
Fibrose pulmonaire idiopathique. Du diagnostic à la prise en charge initiale
Jean-François Cordier, Vincent Cottin

Prise en charge de la FPI en dehors de la pirfénidone.
Entre prise en charge globale et nouveaux traitements
Bruno Crestani

La pirfénidone. Une avancée réservée aux stades légers à modérés
Dominique Valeyre

Transplantation dans la FPI. Un gain de survi réel Yves Castier, Pierre Mordant,
Gabriel Thabut, Hervé Mal

VIGILANCE
Docétaxel – Sirop dextrméthrorphane + mépyramine – Bédaquiline contre tuberculose résistante – En France, les vaccins pandémiques grippe A(H1N1) sont à l’origine de 61 cas de narcolepsie – Codéine, Info Respiration

CULTURE
Quand les poumons jouent la tragicomédie.
Jean-Pierre Orlando

LU POUR VOUS

29. Cigarette électronique : un essai randomisé contrôlé l’envisage comme moyen de sevrage, Nicolas Postel-Vinay
30. Quand le BMJ se penche sur le diagnostic d’embolie pulmonaire, l’addition est salée…, Pierre Mordant
31. Syndrome d’apnées du sommeil en peropératoire : des complications réelles
et des progrès à faire !, Pierre Morinet
31-32. Légionellose sous anti-TNF : pas si rare qu’on croit ! Justine Frija-Masson

Encadrés
Nouvelle association des jeunes pneumologues – 26. L’Aiduce et l’OFT s’associent pour lancer un cri d’alarme
28. Morceaux choisis et Petites annonces

COMMUNIQUÉS DE PRESSE
À l’ERS 2013 : Traitement
bronchodilatateur de la BPCO : l’olodatérol
Respimat® est efficace sur le VEMS à 12 et
48 semaines ● Tiotropium Respimat® dans
le traitement de l’asthme : deux études
de phase III présentés à l’ERS ● L’étude
TIOSPIR confirme que les profils de sécurité
et d’efficacité de Spiriva® sont identiques
dans ses deux formulations disponibles ●
L’ERS a également permis de faire le point
sur d’autres molécules… ● Actualités sur
l’omalizumab ● Actualités dans la BPCO ●
Asthme sévère : de nouveaux outils à
destination des patients ● jesuisallergique.fr

 

Devons-nous continuer à réaliser des antigénuries ?

Les guides actuelles de l’ATS/IDSA et de la BTS recommandent la réalisation des tests urinaires pour légionelle et pneumocoque à tous les patients ayant une pneumopathie communautaire sévère.

Une équipe du Texas a étudié rétrospectivement tous les patients admis dans leur hôpital ayant eu un test urinaire réalisé pour le diagnostic de pneumopathie entre 2000 et 2009. Ils ont observé une augmentation exponentielle de la prescription de l’antigénurie légionelle depuis 2004, ce qui correspond à l’introduction de l’antigénurie pneumocoque dans leur hôpital et aux recommandations ; 77 % des tests urinaires étant demandés de manière concomitante pour les deux pathogènes.

Les antigénuries légionelle représentaient moins de 100 tests par an entre 2000 et 2004, 1 059 tests par an en 2007, 1 882 tests par an en 2009. Le nombre de tests pratiqués rapportés au nombre de pneumopathies était de 2 à 3 % entre 2000 et 2004, 57 % en 2007 et 81 % en 2009. Parmi les 6 105 antigénuries légionelle réalisées, 11 étaient positives soit 0,19 % des échantillons (0,4 % dans le groupe des patients de soins intensifs). Les onze patients étaient traités de manière appropriée avant le résultat de l’antigénurie positive. Parallèlement, 402/7 849 antigénuries pneumocoques étaient positives soit 5,12 % (6 % chez les patients de soins intensifs).

Le nombre de légionelloses rapportées au Texas a augmenté entre les périodes 2000-2003 et 2004-2009, respectivement de 15 à 28 cas par an et de 55 à 137 cas par an. Cette augmentation est probablement liée à l’augmentation du nombre d’antigénuries pratiquées. Cependant, l’incidence de la légionellose demeure faible : environ un cas pour 300 000 habitants par an. Il existe une hétérogénéité géographique des cas de légionellose dans les différents états, de 0 cas à 503 cas rapportés en 2008, le plus grand nombre de cas et la plus grande incidence étant observé dans les états du Nord-Est (région des Grands Lacs).
Les auteurs rapportent une augmentation des coûts liés à la pratique en routine des antigénuries, pour un impact clinique négligeable en ce qui concerne le diagnostic et la prise en charge des pneumopathies à légionelle. Les auteurs concluent à la nécessité d’une évaluation locale des recommandations.

 

[hr]

 

Résumé rédigé par E. Catherinot d’après la communication de M.H. Henderson, Temple, Texas, États-Unis

 

 

[hr] [themify_button style=”blue  rounded” color=”#0080FF” link=”https://splf.fr/les-points-forts/en-direct-de-lats-2011/” text=”#1B0A2A” ]Retour au sommaire[/themify_button]

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2011

Retour haut de page
SPLF-APPLI

GRATUIT
VOIR