COVID-19 informations aux professionnels de santé

Maj le 05/08/2020 09h00

COVID-19 Informations Générales

>>>Organisation-de-la-lutte-contre-la-COVID19-P-Fraisse-GREPI-Societe-de-Pneumologie-de-Langue-Francaise-03-08-2020 (pdf)

>>> Tabac-covid19 -questions-reponses des experts francophones  (Société francophone de  Tabacologie, Centre universitaire de médecine genérale et de santé publique Lausanne, Fonds des affections respiratoires (Belgique) , Société Luxembourgeoise de Pneumologie, Société de Pneumologie de Langue Française) pdf

>>> Kinésithérapie et Covid-19  de la réanimation à la réhabilitation, GTK,  (vidéo) au 07/05/2020

>>> COVID-19 : Cas recensés – Hygiène Enquêtes un jour donné Comparaison Services francophones – (GREPI) de la Société de Pneumologie de Langue Française au 04-05-2020 (pdf) 

>>> Coronavirus disease 2019,  Dr Loïc Kassegne, Nouvel Hopital Civil, Strasbourg (vidéo)

 

Chers collègues, Chers amis

Dans le contexte épidémique actuel lié au COVID-19, il apparait nécessaire de disposer d’une plateforme permettant à l’ensemble des pneumologues de partager leur expérience,  de discuter des cas posant problème, et de poser les questions pratiques.

Sous l’égide du GREPI, la SPLF vous donne  un accès à cette plateforme advicemédica. www.advicemedica.com 

Vous recevrez dans les jours prochains, un mail contenant les différentes informations pour accéder à ce réseau.

Bien cordialement

C.Andréjak, pour le GREPI

C.Raherison, présidente de la SPLF.

Suivez-nous également sur @SPLF_SocPneumo

Recommandations du Haut Conseil de Santé Publique suite à la saisine de la DGS, en l’état actuel de la situation.(11/03/2020)

le HCSP propose que les indications de RT-PCR pour recherche du virus SARS­ CoV-2 soient les suivantes :
En préambule le HCSP rappelle que ces indications ne concernent, en principe, que des personnes symptomatiques ou l’ayant été. La priorisation conjuguerait et pondérerait un ou plusieurs des critères ci-dessous, en tenant compte des capacités disponibles.
1. La réalisation des tests diagnostiques est prioritaire lorsque les critères suivants sont identifiés
• Critères liés à la gravité
patients présentant une symptomatologie respiratoire hospitalisés en réanimation (SDRA notamment) ;
patients avec des symptômes évocateurs de C0VID-1919 hospitalisés pour une pneumopathie avec signes de gravité (pneumopathie hypoxémiante).
Personnels de santé avec symptômes évocateurs de COVID-19 qui doivent être dépistés prioritairement afin de limiter la diffusion nosocomiale ;
• Critères liés à une comorbidité
personnes à risque de formes graves comme définies ci-dessus et présentant des symptômes évocateurs de C0VID-19;
femmes enceintes symptomatiques quel que soit le terme de la grossesse.
• Critères liés à une situation
patient hospitalisé pour une autre cause et devenant symptomatique (toux ou fièvre ou dyspnée);
donneurs d’organes, tissus ou de cellules souches hématopoïétiques;
suivi de l’excrétion virale chez les patients graves de réanimation afin de guider le traitement.

exploration d’un foyer de cas possibles (en particulier en collectivités de personnes âgées). Au sein de ce type de collectivité se limiter à 3 tests par unité.

2.Ne sont pas des indications prioritaires

exploration de cas possible en EHPAD une fois que le diagnostic a été porté à partir des 3 tests; personne avec symptômes évocateurs de C0VID-19 vivant en contact rapproché avec une personne à risque de forme grave ; pneumopathie chez les plus de 50 ans sans critères de gravité ni autre comorbidité.

3.Ne sont plus des indications de diagnostic de COVID-19 par RT-PCR
forme paucisymptomatique évocatrice de C0VID-19 si passage au stade 3 du guide méthodologique« préparation au risque épidémique C0VID-19 eVou si saturation des capacités de diagnostic ; PCR SARS-CoV-2 de monitoring pour attendre la négativation chez des personnes atteintes de C0VID-19 et prononcer la guérison.
Claire Andréjak, Philippe Fraisse, Xavier Blanc pour le GREPI, Chantal Raherison et Bernard Maitre pour la SPLF

 

>>> COVID-19-Docs english version

Documents et liens utiles

• Lettre commune_SFMT-SPLF-FFA_v20200514_signee_v3

• COVID-19 kit de visite d’entourage – GREPI-SPLF F. Fraisse

• Tuberculose et COVID-19 – DU tuberculose de la SPLF 12 mai 2020 P. Fraisse

Mise au point du CNR sur la réalisation des prélèvements et la sensibilité des tests RT-PCR pour la détection du SARS-CoV-2 Le 9 mai 2020

• Réponses rapides dans le cadre du COVID-19 – Prise en charge précoce de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) en réanimation, en soins continus ou en service de rééducation post-réanimation (SRPR) – Mis en ligne le 05 mai 2020

• Recommandations sur les modalités du retour en milieu scolaire des enfants atteints d’une maladie respiratoire chronique version24-04-2020 SP2A, Respirare

>>> COVID-19 : Cartographie des recherches en cours  et revue systématique dynamique des résultats des études

COVID-19 : Cas recensés – Hygiène  Enquêtes un jour donné auprès des services de pneumologie (France et Espace francophone) au 23-04-2019

Propositions concernant la prise en charge des malades atteints de BPCO dans le contexte de l’épidémie du COVID-19 groupe BPCO de la SPLF  29-03-2020

• Recommandations G-echo  de la SPLF au 24-03-2020 

• Recommandations de prise en charge thérapeutique du COVID 19 HCSP au 23-03-2020

• Note d’information concernant l’utilisation des nébuliseurs durant l’épidémie du Covid-19 – Groupe Aérosolthérapie (GAT)  de la SPLF -15-03-2020

• Télécharger  :  Position du groupe de travail Asthme et Allergies (G2A)  de la SPLF sur la prise en charge des asthmatiques pendant l’épidémie de COVID-19

• Télécharger le diaporama Coronavirus 2019 (au 21/03/2020)  de Loïc KASSEGNE Service de pneumologie Nouvel hôpital civil – Strasbourg

• Télécharger les Propositions de prise en charge des patients atteints de cancers thoraciques dans le contexte de la pandémie COVID-19-groupe GOLF de la SPLF – IFCT 18/03/2020

Télécharger Apnées du sommeil, pression positive continue et coronavirus (COVID-19)-La SFRMS, le groupe sommeil de la SPLF et la FFP  19/03/2020

  Position du groupe Fonction de la SPLF concernant la pratique des Explorations Fonctionnelles Respiratoires pendant la période d’épidémie COVID-19 – Date : 17 mars 2020

• Télécharger Précautions particulières pour la réalisation d’une endoscopie bronchique durant la phase épidémique COVID-19. Recommandations de la Société de pneumologie de langue Française (SPLF) 

• La Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique, en partenariat avec le Réseau Français des Centres Régionaux de Pharmacovigilance , le Collège National des Enseignants de Thérapeutique et le Collège National de Pharmacologie Médicale met en place ces pages qui recensent des questions-réponses pour le grand public sur le médicament dans le cadre de prévention de l’épidémie COVID-19. 

 

 

 • Télécharger Définition de cas d’infection au SARS-CoV-2 (COVID-19) – Santé Publique France Mise à jour le 13/03/2020

• Télécharger les  Zones d’exposition à risque Infection au SARS-CoV-2 (COVID-19) – Santé Publique France – Mise à jour le 13/03/2020

• Télécharger les procédures du GAVO2 Appareillages respiratoires de domicile d’un malade suspect ou porteur du de virus respiratoire – mise à jour 14/03/2020

•Télécharger le message de la DGS du 6/03/2020 concernant la prise en charge ambulatoire des patients COVID-19 (cas confirmés) sans critères de gravité

• Télécharger l’Avis-Masque-SF2H-SPILF-04.03.2020

• Télécharger Surveillance des patients suspects d’infection due au SARS-CoV-2 (COVID-19)– Santé Publique France – Mise à jour le 04/03/2020

• Télécharger la synthèse du COREB (au 25/02/2020) pdf

• Télécharger le  Guide méthodologique guide_covid-19 20-02-20

• La SFM (Société Française de Microbiologie )  a rédigé une Fiche de gestion des prélèvements biologiques d’un patient suspect de COVID-19, accès au site de la SFM

>>> Recommandations de la SFCTCV (réservés aux membres de la SPLF) 

 

• LE MINISTERE DES SOLIDARITES ET DE LA SANTE dans un message aux professionnels de santé daté du 26/02/2020

informe que la stratégie de lutte contre l’épidémie vise dans une première phase à freiner l’introduction et la propagation du virus sur le territoire national.
Elle implique pour cela la détection et la prise en charge précoce des patients « cas possibles » et « cas confirmés ». Elle a également pour objectif d’isoler et traiter les patients classés « cas confirmés » dans les établissements de santé habilités pour le COVID-19. 

L’évolution rapide de la situation internationale nécessite que vous vous teniez informés de l’actualisation de la liste des zones d’exposition à risque, disponible sur le site de Santé publique France.  L’appel au SAMU-Centre 15 devant tout cas suspect doit être systématique pour organiser son classement et sa prise en charge sans passer par un service d’urgence hospitalier, un cabinet médical ou autre lieu de soins de ville.
 
Des stocks de masques chirurgicaux vont être positionnés dans les tous prochains jours dans les 138 établissements de santé identifiés pour la prise en charge des patients atteints de COVID-19. Pour les médecins libéraux, un circuit d’approvisionnement via les officines de pharmacie va être mis en place afin de permettre une première dotation permettant la prise en charge des patients suspects de COVID-19 et la protection des professionnels de santé, en l’absence de circulation virale active sur le territoire national.

Si la situation devait s’intensifier avec l’installation d’une circulation communautaire active sur le territoire national, une stratégie de prise en charge ambulatoire des cas ne présentant pas de sévérité serait mise en place. Des recommandations sont en cours d’élaboration et vous seront prochainement communiquées.
Concernant les équipements de protection, un stock d’Etat est en cours de constitution afin de permettre une dotation des professionnels de santé de ville appelés à prendre en charge ces patients en phase épidémique.
 Un guide méthodologique est disponible sur le site du Ministère.

– 3 pages sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé :
https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/article/coronavirus-informations-pour-les-professionnels-de-sante

– Le site d’information du gouvernement :
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– La page dédiée sur le site de Santé Publique France :
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde

– La page dédiée sur le site de la COREB :
https://www.coreb.infectiologie.com/fr/alertes-infos/pneumopathies-liees-a-un-nouveau-coronavirus-a-wuhan-chine_-n.html

Fiche COREB du 03/02 :
https://www.coreb.infectiologie.com/UserFiles/File/procedures/20200203-2019-ncov-fichesoignantscoreb-3fev-vf.pdf

– La page dédiée sur le site de la SF2H (Société Française d’Hygiène Hospitalière) 
https://www.sf2h.net/publications/coronavirus-2019-ncov

 

• [DGS-URGENT] 2020-ALE-09 DISTRIBUTION MASQUES POUR PROFESSIONNELS DE SANTE LIBERAUX VIA OFFICINES

Chaque pharmacien d’officine du territoire national va recevoir durant cette première semaine de Mars 2020 via son grossiste répartiteur un minimum de 10 boîtes de 50 masques anti-projection, soit 500 masques issus du stock national.

Le titulaire de l’officine les distinguera de son stock habituel et apposera sur la boîte une étiquette stipulant « stock Etat ».

Chaque professionnel de santé recevant ce message, c’est à dire médecin généraliste, médecin spécialiste, infirmier diplômé d’Etat, sage-femme, masseur kinésithérapeute et chirurgien-dentiste est invité à se présenter à son officine de proximité afin de retirer une boite de 50 masques chirurgicaux du stock Etat.

Il devra pour cela présenter sa carte professionnelle sur laquelle figure son numéro RPPS.

La déontologie et le civisme de chaque professionnel de santé doivent permettre à chaque professionnel de bénéficier de sa dotation.

Dans une situation dans laquelle un personnel de santé est en contact avec une personne présentant des signes d’infection respiratoire et en l’absence d’autres équipements de protection individuelle, il pourra adopter le principe du double masque (soignant/soigné). En effet, en l’absence d’acte invasif, ce principe permet de limiter l’exposition des soignants aux gouttelettes potentiellement infectieuses du patient. L’utilisation de ces masques est décrite dans le document nommé « Consignes d’utilisation des