Au cours de la mucoviscidose, la primo-infection à Pseudomonas aeruginosa est une étape cruciale dans le développement de la maladie et de ses conséquences pulmonaires. L’évolution naturelle au décours abouti progressivement à une colonisation chronique de l’arbre bronchique par P. aeruginosa (≥ 3 cultures positives consécutives sur une période de 6 mois) qui passe d’une forme planctonique à une forme organisée en biofilm. Les facteurs à l’origine de cette évolution bactérienne ne sont pas encore parfaitement élucidés.

A l’aide d’un modèle cellulaire répliquant l’épithélium respiratoire des patients atteints de mucoviscidose, l’équipe de J. Bomberger a exploré l’hypothèse selon laquelle les infections respiratoires virales pourraient induire la formation du biofilm de P. aeruginosa et une colonisation chronique de l’arbre bronchique. Ils ont ainsi mis en évidence que le virus respiratoire syncytial, le rhinovirus humain ou l’adénovirus pouvaient conduire à la création du biofilm par le biais d’une cascade de réactions cellulaires : 1) l’induction d’une réponse antivirale avec la sécrétion d’interféron de type β et λ ; 2) l’induction de l’expression des ISG (interferon-stimulated genes) ; 3) la synthèse de l’enzyme hexokinase 2 ; 4) l’induction d’un phénomène de glycolyse aérobie (effet Warburg) au niveau cellulaire ; 5) une production accrue de lactate avec une augmentation de la concentration extracellulaire de lactate. Ce milieu extracellulaire enrichi en lactate favorisant alors la création du biofilm par P. aeruginosa.

Ces résultats démontrent à nouveau la complexité des relations entre hôte, virus et bactéries aux cours des pathologies respiratoires chroniques et pourraient ouvrir la voie à de nouvelles cibles thérapeutique dans la mucoviscidose.

Damien Basille, Service de Pneumologie et Unité de Soins Continus Cardio Thoracique Vasculaire et Respiratoire, Centre Hospitalier Universitaire Amiens-Picardie, Amiens


D’après la communication de J. Bomberger. Microbial co-infections in the lung and what to do about them. Session C88.

Retour haut de page
SPLF-APPLI

GRATUIT
VOIR