Le GM-CSF est impliqué dans le recrutement des polynucléaires neutrophiles et éosinophiles dans les voies aériennes. Une stratégie visant à bloquer cette voie pourrait améliorer les pathologies inflammatoires respiratoires et notamment l’asthme.

Un essai randomisé contre placebo a été conduit chez 24 patients asthmatiques modérés, évaluant l’intérêt d’une seule injection intraveineuse du KB002, un anticorps chimérique monoclonal anti GM-CSF. Six semaines après l’injection, 59 % des patients traités montraient une amélioration de plus de 100 ml du VEMS (en moyenne de 120 ml), contre 29 % de ceux ayant reçu le placebo. On ne notait pas de modification du contrôle de l’asthme. En revanche, 6/17 patients traités présentaient une diminution des éosinophiles dans l’expectoration. Cela concernait surtout les patients chez qui l’anticorps était détectable dans l’expectoration, ou ceux présentant une réversibilité du VEMS > 12 %. On note que 59 % ont développé des anticorps dirigés contre le médicament, apparemment sans incidence. La tolérance du traitement était correcte, notamment aucun élément n’a suggéré une toxicité vis-à-vis du parenchyme pulmonaire. L’ensemble de ces données, certes encore préliminaire, est considéré comme suffisamment encourageant pour poursuivre le développement du produit.

Par ailleurs une équipe a présenté dans la même session l’effet du KB002 dans un modèle murin d’inflammation médiée soit par l’exposition à la fumée de cigarette, soit par le LPS soit par l’infection à Hæmophilus influenzæ. Le traitement permettait de réduire l’infiltration cellulaire pulmonaire. Ceci laisse suggérer une utilisation potentielle dans d’autres pathologies, notamment la BPCO.

 

 

 

 

[hr]

Camille Taillé, d’après N. Molfino, Am J Respir Crit Care Med 187 ; 2013. [Publication page : A3867]. A randomized placebo-controlled safety and pharmacodynamic study of kb002, a chimeric anti‑gm‑csf monoclonal antibody, in patients with asthma. et R. Vlahos, Am J Respir Crit Care Med 187 ; 2013. [Publication page : A3876] Neutralizing GM-CSF is broadly effective in diverse models of asthma and copd exacerbations. Session C23 « Novel therapeutics in asthma. »


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[hr] [themify_button style=”blue  rounded” color=”#0080FF” link=”https://splf.fr/les-points-forts/en-direct-de-lats-2013/” text=”#1B0A2A” ]Retour au sommaire[/themify_button]

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2013

Retour haut de page
SPLF-APPLI

GRATUIT
VOIR