Des signes tomodensitométriques simples pour aider au diagnostic de PHS

 

Diagnostiquer une pneumopathie d’hypersensibilité chronique (PHSc) est toujours difficile face à une pneumopathie infiltrante diffuse (PID) fibrosante. La combinaison de différentes lésions élémentaires tomodensitométriques pourrait-elle nous permettre d’arriver plus vite et avec plus de certitude au diagnostic ?

Salisbury, et coll. ont présenté les résultats d’une étude rétrospective monocentrique des PID fibrosantes en séparant les PHSc des autres PID fibrosantes. Trois cent soixante-deux patients atteints de PID ont été identifiés, 33,7 % (n = 122) présentaient une PHSc et 66,3 % (n = 240) un autre type de PID, dont 44,5 % (n = 161) patients atteints de fibrose pulmonaire idiopathique. L’âge moyen des patients était de 59 ± 11,2 ans, 50,5 % étaient de sexe féminin et 55,5 % étaient non-fumeurs. Le diagnostic tomodensitométrique de PHS probable ou certaine évoqué en premier choix par le radiologue avait une sensibilité de 41 % (IC 95 % 32,3-49,7) et une spécificité de 91,7 % (IC 95 % 88,2-95,2 %). L’analyse multivariée en régression logistique ajustée sur l’âge, le sexe et le statut tabagique montraient que les PHSc, comparativement aux autres PID fibrosantes, présentaient moins de bronchiectasies de traction (OR = 0,31 IC95 % 0,18-0,54 p < 0,0001), plus d’opacités en verre dépoli (OR = 2,14 IC 95 % 1,08-4,24 p = 0,03), plus d’atténuation en mosaïque ou piégeage (OR = 4,56 IC 95 % 2,63-7,91 p < 0,0001), et une répartition (craniocaudale et axiale) plus diffuse (OR = 5,02 et 6,26, p < 0,001).

Néanmoins, la présence de fibrose sur le scanner thoracique (bronchiectasies de traction, rayon de miel ou réticulations) entraînait une diminution de l’association atténuation en mosaïque/piégeage – PHSc.

Au final, l’association d’opacités en verre dépoli et d’atténuation en mosaïque ou piégeage sans bronchiectasies de traction semble présenter une bonne spécificité pour le diagnostic de PHSc.


Stéphane Jouneau, CHU de Rennes, Rennes

D’après la communication affichée de M. Salisbury, États-Unis, Am J Respir Crit Care Med 2017 : 195, P938, session A43 : Non-IPF ILD : clinical studies.


Retour au sommaire

© iSPLF – Mission ATS – MAI 2017