Annuaire de la recherche en pneumologie 

Nom du LaboratoirePharmacologie de l'inflammation des voies aériennes
N° d'équipeUMR7200- Chimie Biologie Intégrative et Pharmacognosie-groupe pharmacologie de l'inflammation des voies aériennes - Équipe 1
Nom du directeur du laboratoireROGNAN Didier
Nom du responsable Dr FROSSARD Nelly
Courriel du responsable
nelly.frossard@unistra.fr
Contacts principauxResponsable de l'équipe 1 : Dominique Bonnet : dominique.bonnet@unistra.fr
Groupe Pharmacologie de l'inflammation des voies aériennes : Nelly Frossard : nelly.frossard@unistra.fr

AdresseFaculté de Pharmacie, 74 route du Rhin
CP67401
VilleIllkirch
PaysFrance
Téléphone03 68 85 41 96
Fax03 68 85 43 09
Site internethttp://medchem.unistra.fr/chimie-biologie-integrative-et-pharmacognosie-cbip/groupe-frossard/pharmacologie-de-linflammation/
Mots clésAsthme, allergie, chimiokine, inflammation, transplantation pulmonaire
RésuméNotre groupe aborde l’inflammation et l’hyperréactivité des voies aériennes dans l’objectif d’identifier de nouvelles cibles et stratégies pharmacologiques et thérapeutiques.
I) Nous recherchons des « neutraligands de chimiokines », petits composés chimiques liant la chimiokine CXCL12 et neutralisant son action (brevet 2016). Les neutraligands de CXCL12 sont actifs dans nos modèles d’asthme et d’inflammation allergique cutanée. Ils permettent le détachement de CXCL12 des glycosaminoglycanes membranaires, rompent ainsi le gradient extracellulaire de CXCL12 et réduisent l’inflammation. Une nouvelle stratégie de criblage est validée par mesure du calcium intracellulaire en temps résolu permettant la mise en évidence soit de neutraligands, soit d’antagonistes des récepteurs. Nous identifions de nouveaux neutraligands de CCL17 et CCL22 (brevets INPI 2014), chimioattractants spécialistes des lymphocytes Th2.
II) Nous impliquons la kinase MSK1 dans le développement de l’inflammation dans l’asthme et la bronchiolite oblitérante. MSK1 phosphoryle la Ser276 de p65 de NF-kB. Nous montrons une activité de MSK1 dans un modèle murin d’allotransplantation hétérotopique de trachée et son inhibition par de nouveaux inhibiteurs identifiés par criblage de chimiothèques. Ces composés inhibent la sécrétion pro-inflammatoire par les fibroblastes pulmonaires humains in vitro et la fibroprolifération inflammatoire in vivo dans le modèle de bronchiolite oblitérante. Nous cherchons donc à augmenter l’arsenal thérapeutique de ces maladies inflammatoires chroniques.
III) Nous étudions les effets délétères de la prise chronique de ß2-agonistes dans l’asthme. Nous créons une hyperréactivité bronchique par prise continue d’un agoniste bêta2-adrénergique de longue durée d’action LABA chez la souris. Nous controns cette HRB chez une souris génétiquement invalidée pour une protéine adaptatrice du récepteur ß2-adrénergique. Nous recherchons des petites molécules chimiques empêchant l’interaction du récepteur ß2 avec cette protéine pour validation dans notre modèle d’hyperréactivité bronchique au LABA. Nous souhaitons ainsi proposer une nouvelle stratégie thérapeutique pour limiter le développement des effets secondaires des LABA.
Axe principalInflammation dans l'asthme et la bronchiolite oblitérante

Annuaire de la recherche en pneumologie