ats2010-2

La protéinose alvéolaire de l’adulte est dans la majorité des cas liée à la présence d’un auto-anticorps neutralisant anti-GM-CSF. L’idée d’une biothérapie par le rituximab, anticorps monoclonal chimérique anti-CD20, déjà utilisé dans de nombreuses pathologies auto-immunes, est non seulement séduisante mais aussi tout à fait rationnelle.

Marshall, et al. (Greenville) rapportent une série de dix patients (7H/3F ; âge moyen 41 ans) ayant une PA primitive. Tous avaient un titre élevé d’anticorps anti-GMCSF. Huit patients avaient subi des grands lavages thérapeutiques remontant en moyenne à 5,8 mois avant l’inclusion dans l’étude. La durée moyenne d’évolution de la maladie était de 3,2 ans. La PaO2 moyenne était de 54 mmHg et huit patients recevaient une oxygénothérapie à domicile. Le schéma thérapeutique consistait en une perfusion de 1 000 mg à J1 et à J15. La réponse au traitement, évaluée à six mois était impressionnante avec une ascension de la PaO2 à 74 mmHg en moyenne (p = 0,002). Deux patients seulement n’ont pas répondu au traitement. Parallèlement, la déplétion lymphocytaire B était effective dès J15. La baisse du titre des anticorps anti-GMCSF dans le sang et le LBA n’était, cependant, pas significative. Aucun effet secondaire sévère n’a été observé.
Ces résultats intéressants devraient nous encourager à évaluer ce traitement dans le cadre d’un protocole thérapeutique multicentrique.

 

[hr]

Rédaction : Yurdagül Uzunhan, service de pneumologie, hôpital Avicenne, Bobigny. ATS sessions C14 — Emerging therapies in intersitial lung disease. Communication (Am J Resp Crit Care Med 2010 ; 181 : A3994). L’auteur déclare ne pas avoir de conflit d’intérêt relatif à l’exposé présenté, mai 2010.
Source : American Thoracic Society International Conference, Louisiane, Nouvelle-Orléans, États-Unis 14-19 mai 2010. Le contenu de ces comptes rendus a été réalisé sous la seule responsabilité de leurs auteurs garants de l’objectivité des données et de leur présentation.

 

Retour au sommaire des Points forts de l’ATS

 

Retour haut de page
SPLF-APPLI

GRATUIT
VOIR