Traduction française du SRI

Le SRI est un questionnaire de qualité de vie liée à la santé (QVLS), construit et rédigé en langue allemande. Sa validation originelle a inclus 226 patients atteints de pathologies pulmonaires restrictives et obstructives évoluées, tous ventilés au long cours depuis en moyenne 23 mois par masque nasal ou facial à domicile, avec ou sans oxygénothérapie additionnelle.

Le questionnaire SRI possède d’excellentes caractéristiques psychométriques, avec une validité interne et une spécificité élevés par comparaison au questionnaire SF-36. De ce fait, le SRI est un outil potentiel pour la recherche clinique chez les patients traités par ventilation à domicile. Il complète les outils d’évaluation objectifs utilisés en routine chez ces patients (EFR, gaz du sang, etc…) mais qui ne mesurent pas l’impact de la maladie sur la vie quotidienne.

Le SRI est un questionnaire auto-administré qui comporte 49 items et dont les réponses sont établies sur une échelle en 5 points de Likert. Le patient a pour consigne de répondre à la totalité des questions, en se remémorant son état de santé ressenti au cours des huit jours précédents. Les items sont classés en 7 domaines concernant chacun différents aspects de la QVLS. Un score est calculé pour chacun des domaines en recodant certains items et en calculant un pourcentage. Le score total (score SRI) est obtenu en calculant la moyenne arithmétique des scores de chaque domaine, un score total élevé indiquant une bonne QLVS alors qu’un score total bas indique une faible QVLS.

Le questionnaire SRI est un instrument de mesure spécifiquement créé pour évaluer la qualité de vie liée à la santé chez les patients ventilés à domicile. Ce questionnaire, construit en langue allemande a été validé et a fait la preuve de propriétés psychométriques intéressantes. Le procédé de traduction et contre-traduction a permis de produire une version française qui est comparable à la version originale et utilisable par les patients français. Sa validité est actuellement testée par une étude multicentrique en France.

 

Cuvelier A, Lamia B, Molano L-C, Muir J-F, Windisch W pour le Groupe Assistance Ventilatoire (GAV) de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF). Traduction française et adaptation culturelle du questionnaire SRI. Questionnaire de qualité de vie liée à la santé des patients insuffisants respiratoires chroniques traités par ventilation à domicile. Rev Mal Respir 2012; 29:705-13

Traduction française du questionnaire SRI (Rev Mal Respir 2012; 29:705-13)

[themify_box style=”download blue rounded” ]Questionnaire_SRI_Francais-1[/themify_box]

Fiches Techniques des Principaux Ventilateurs de Domicile

(Mise à jour 2010)

La Revue des Maladies Respiratoires a publié en 2008 et 2009 plusieurs fiches techniques rédigées par l’équipe du Pr François Chabot à Nancy, à propos de la prise en main et le réglage des ventilateurs de domicile. Un grand merci aux rédacteurs en chefs de la Revue, le Pr Jean-Claude Meurice et le Pr Nicolas Roche, qui ont autorisé l’accès libre à ces documents.

Cette page est en construction à la date du 14 septembre 2010. Nous éspérons mettre à disposition les documents dès que possible.

– Mougel D, Arias E, Hirlet S, Gomez E, Chabot F. Simplified specification sheet for ventilators. “LEGENDAIR”, COVIDIEN (AIROX). Rev Mal Respir 2009 ; 26 : 904-5.

•  Télécharger l’article au format PDF

– Mougel D, Gomez E, Arias E, Guillaumot A, Chabot F. Simplified specification sheet for ventilators. “SMARTAIR ST”, COVIDIEN (AIROX). Rev Mal Respir 2009 ; 26 : 902-3.

Télécharger l’article au format PDF

Note du GAV :

– Mougel D, Kheir A, Hirlet S, Chabot F. Simplified specification sheet for ventilators. “VS SERENA”, RESMED (SAIME). Rev Mal Respir 2009 ; 26 : 900-1.

•  Télécharger l’article au format PDF

– Mougel D, Arias E, Kheir A, Guillaumot A, Chabot F. Ventilateur Helia 2 (ResMed). Rev Mal Respir 2009 ; 26 : 681-2.

Télécharger l’article au format PDF

– Mougel D, Gomez E, Tayon L, Guillaumot A, Chabot F. Ventilateur Eole 3 XO (ResMed). Rev Mal Respir 2009 ; 26 : 679-80.

Télécharger l’article au format PDF

– Mougel D, Kheir A, Tayon L, Guillaumot A, Chabot F. Ventilateur BiPAP Synchrony, seconde génération (Philips Respironics). Rev Mal Respir 2009 ; 26 : 449-50.

•  Télécharger l’article au format PDF

Mougel D, Kheir A, Tayon L, Chaouat A, Chabot F. Ventilateur BiPAP synchrony, première génération. Rev Mal Respir 2009 ; 26 : 447-8.

• Télécharger l’article au format PDF

– Mougel D, Gilson MC, Gomez E, Guillaumot A, Chabot F. Ventilateur VS Ultra (ResMed) pour la ventilation avec régulation en pression. Rev Mal Respir 2009 ; 26 : 231-2.

• Télécharger l’article au format PDF

– Mougel D, Gilson MC, Gomez E, Guillaumot A, Chabot F. Ventilateur VS Ultra (ResMed) pour la ventilation avec régulation en volume. Rev Mal Respir 2009 ; 26 : 229-30.

• Télécharger l’article au format PDF

– Mougel D, Hirlet S, Kheir A, Chabot F. Ventilateur VPAP III STA (ResMed). Rev Mal Respir 2008 ; 25 : 1331-2.

Télécharger l’article au format PDF

Mougel D, Hirlet S, Kheir A, Chabot F. Ventilateur VPAP III (ResMed). Rev Mal Respir 2008 ; 25 : 1329-30.

•  Télécharger l’article au format PDF

Mougel D, Hirlet S, Kheir A, Chabot F. Ventilateur VPAP II ST (ResMed). Rev Mal Respir 2008 ; 25 : 1327-8.

 Télécharger l’article au format PDF

Chabot F, Mougel D. Non invasive ventilation : our debt to Paul Sadoul. Introduction to the specification sheets for the ventilators dedicated to non invasive ventilation. Rev Mal Respir 2008 ; 25:1223-6.

 Télécharger l’article au format PDF

3e Cours de perfectionnement en ventilation non invasive

archives-s3ème Cours de Perfectionnement VNI (Lille, février 2008)

3e Cours de perfectionnement en ventilation non invasive

Lille, Palais des Congrès, Salle Jeanne de Flandres 1 Organisation : Groupe Assistance Ventilatoire (GAV)

A l’initiative du Groupe Assistance Ventilatoire (GAV) de la SPLF, et en coordination avec le Collège des Pneumologues des Hôpitaux Généraux (CPHG), un nouveau cours de perfectionnement à la ventilation non invasive (VNI) aura lieu le vendredi 8 février 2008, dans le cadre du 12ème Congrès de Pneumologie de Langue Française (Palais des Congrès de Lille). Cette formation post-universitaire est actuellement la seule proposée à l’ensemble de la collectivité pneumologique nationale. Elle se déroule traditionnellement au début de chacun des congrès annuels de notre spécialité et rencontre, année après année, un réel succès qui amène les organisateurs à proposer aujourd’hui une nouvelle session. En 2008, le cours de perfectionnement VNI se déroulera sous la forme de cas cliniques interactifs, à propos de six situations cliniques courantes dans le domaine de la VNI, tant en aigu qu’en chronique. Chaque cas clinique sera présenté par un expert du domaine qui sollicitera la réflexion de l’auditoire par le biais de QCM proposées au décours de l’observation. Un échange avec les participants aura lieu après les commentaires de l’expert sur le cas clinique et les réponses de l’auditoire par le biais de boîtiers électroniques.

Les thèmes des 6 cas cliniques interactifs seront les suivants : – Gestion des interfaces (Dr. Eric Hazouard, Blois)
– Monitorage de la VNI (Dr. André Cornette, Nancy)
– Décompensation des maladies neuromusculaires (Pr Jean-Louis Pépin, Grenoble)
– Interactions patient-ventilateur et gestion des fuites (Dr. Sandrine Pontier, Toulouse)
– Décompensation de la BPCO en service de Pneumologie (Dr. Antoine Rabbat, Paris)
– Syndrome Obésité-Hypoventilation (Dr. Claudio Rabec, Dijon)
Cette formation est destinée aux pneumologues, tant hospitaliers que libéraux, aux infirmières et aux kinésithérapeutes impliqués dans la pratique quotidienne de la ventilation non invasive, dans le contexte de l’insuffisance respiratoire, tant aiguë que chronique. Elle cible également les techniciens des sociétés de prestation à domicile ou des entreprises de matériel pneumologique. Elle est bien sûr ouverte aux patients investis au sein des associations de malades.

Inscription sur http://www.congres-pneumologie.fr

Conférence de Consensus “VNI en Aigu” (Paris, octobre 2006)

archives-s

Conférence de Consensus “VNI en Aigu” (Paris, octobre 2006)

CONFERENCE DE CONSENSUS : VENTILATION NON INVASIVE AU COURS DE L’INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUË (NOUVEAU-NÉ EXCLU) – PARIS, OCTOBRE 2006

 

- Texte court – Format PDF
- Texte long – Format PDF (en attente)
- Présentation orale des experts (en attente)

TEXTE COURT

Résumé
Texte court de la 3e conférence de consensus commune de la Société Française d’Anesthésie-Réanimation (SFAR), Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) et la Société de Réanimation de Langue Française (SRLF).

Avec la participation :
- de l’Association des Anesthésistes-Réanimateurs Pédiatriques d’Expression Française (ADARPEF)
- du Groupe Francophone de Réanimation et Urgences Pédiatriques (GFRUP)
- du SAMU de France
- et de la Société Française de Médecine d’Urgence (SFMU)

Introduction

- Cette conférence a pour mission de déterminer la place et les modalités de la ventilation non invasive (VNI) dans les différents types d’insuffisance respiratoire aiguë (IRA).
- La VS-PEP (ventilation spontanée avec pression expiratoire positive) sous-entend une pression positive continue (PPC). La VS-AI-PEP (ventilation spontanée avec aide inspiratoire et pression expiratoire positive) correspond à une ventilation avec deux niveaux de pression.
- Le système choisi de cotation des recommandations est le système GRADE (BMJ 2004 ; 328 :1490-8). Les niveaux de preuves sont pondérés par la balance bénéfices/risques. Les recommandations sont intégrées au texte de la façon suivante : « il faut faire (G1+), il ne faut pas faire (G1-) ; il faut probablement faire (G2+), il ne faut probablement pas faire (G2-) ». Les particularités pédiatriques apparaissent en italique.

Question 1 : Quels patients relèvent ou ne relèvent pas de la VNI ?

- Le succès de mise en œuvre de la VNI impose le respect de ses contre-indications (Tableau 1).

 

tableau-conference-consensus-gav

- Les différentes indications de la VNI sont résumées dans le Tableau 2.

- La VNI peut également être utilisée dans les situations suivantes :
– fibroscopie bronchique chez les patients hypoxémiques (G2+)
– pré-oxygénation avant intubation pour IRA (G2+)

Retour haut de page
SPLF-APPLI

GRATUIT
VOIR